Sécurité routière : 58% des bébés mal attachés en voiture

Sécurité routière : 58% des bébés mal attachés en voiture
Une voiture accidentée le 16 février 2017 à Godewaersvelde (Nord).

, publié le jeudi 22 juin 2017 à 14h22

En cas d'accident de la route, les bébés sont les plus vulnérables. Pourtant, selon une enquête* de la Prévention routière pour Bébé confort, qu'Europe 1 relaie jeudi 22 juin, près de 58% des bébés sont mal attachés dans leur siège auto.

En cause ? La complexité des systèmes d'attache. "Il n'y en a pas un seul qui s'accroche de la même manière. Il faut vraiment avoir le mode d'emploi pour le faire", explique la radio.



"En sous-sol, dans le noir, dans un parking, c'est toujours intéressant", confie une maman à Europe 1. Une situation qui inquiète la Prévention routière, qui envisage, selon Europe 1, de mettre en place une sensibilisation obligatoire des parents à la sécurité en voiture de leur enfant pendant les cours de préparation à l'accouchement. L'association prône également une baisse de la TVA de 20 à 5,5% sur le prix des sièges auto. L'association espère ainsi encourager les parents à acheter des équipements neufs et non plus à les prendre d'occasion.

Chaque jour, quatre enfants de moins de 10 ans sont victimes d'un accident de la route, rappelle la radio. Les nourrissons, entre 0 et 2 ans, sont les plus vulnérables. Les traumatismes qu'ils subissent, ainsi que leurs conséquences, sont souvent plus graves que pour les enfants plus âgés et les adultes. Mal attachés, les bébés transportés en voiture sont victimes d'accidents deux fois plus graves que les enfants entre 3 et 11 ans, précise l'étude.

* Enquête Prévention routière et Bébé confort menée auprès de 330 véhicules et 466 enfants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.