Sécu : ces millions d'euros détournés par les professionnels de santé

Sécu : ces millions d'euros détournés par les professionnels de santé
©Pixabay

, publié le jeudi 18 juin 2020 à 08h45

Selon le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), au moins 287 millions d'euros de fraude ont été comptabilisés en 2019.

Les chiffres peuvent donner le tournis. Mercredi 17 juin, Nicolas Revel, directeur de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) était auditionné devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la fraude aux prestations sociales.

L'occasion pour lui de rappeler que la "vraie fraude" à la Sécurité sociale concernait moins les assurés avec les cartes vitales que les "offreurs de soins".

"En 2019, nous avons identifié 287 millions d'euros de fraude", a détaillé le directeur de l'Assurance maladie. Interrogée par Le Parisien, la Caisse nationale d'assurance maladie a précisé que la fraude émanant des assurés représentait 51% des arnaques mais seulement 21% du préjudice financier.



Ce sont les activités frauduleuses des professionnels de santé et établissements qui coûtent le plus cher à la Sécu. En effet, si ces activités ne représentent que 20% des cas, elles coûtent chaque année 135,1 millions d'euros et représentent 48% du préjudice total. Ce sont les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmières, kinésithérapeutes...) qui tentent le plus souvent de profiter du système avec 48% de ces acteurs qui ont déjà fraudé. 31% des établissements de soins se sont également adonnés à des activités illicites, la plus importante concernant des problèmes de surfacturation.

Selon les enquêteurs de la Cnam, les fraudes sont également le fait de "groupe organisés" sur le web qui diffusent des pratiques illicites comme des arrêts maladie fictifs ou des facturations abusives.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.