Se défendre du Défenseur des droits, quelle bonne idée !

Se défendre du Défenseur des droits, quelle bonne idée !©LEPOINT

LEPOINT, publié le lundi 11 juin 2018 à 16h52

Jacques Toubon n'est pas un juge, mais ses prises de position ressemblent souvent à des jugements, estime Julien Damon. Faut-il encadrer ses pouvoirs ?

Idée. Le Défenseur des droits, aujourd'hui incarné, avec une certaine passion, par Jacques Toubon, est une institution française récente. Son rôle est inscrit dans la Constitution depuis dix ans. Chargé de veiller à la protection des droits et des libertés, tout en promouvant l'égalité, il est issu de la fusion du Médiateur de la République, du Défenseur des enfants, de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS). Ses prérogatives et son influence sont élevées. Le Défenseur défend ceux qui le saisissent face aux

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.