France

Scolarité : le ministre de l'Éducation annonce une petite révolution dans une matière incontournable

Lors d’une interview sur France 2, jeudi 22 juin, Pap Ndiaye a annoncé une refonte en profondeur du programme d’éducation morale et civique. Cela doit s’établir autour de trois axes précis selon lui.

À partir de la rentrée 2024, le temps consacré aux cours d’éducation morale et civique va être doublé, a annoncé Pap Ndiaye, le ministre de l’Éducation nationale : "Aujourd’hui, en moyenne, c’est une demi-heure par semaine. Ce sera une heure par semaine en 2024." Selon le ministre interviewé sur France 2, une "refonte des programmes" est également prévue, afin de consolider cet enseignement.

Le ministre a souligné l’importance de ce cours dispensé aux collégiens et aux lycéens : "C’est un enseignement important pour ancrer les questions et les valeurs de la République et aussi celle de la laïcité chez nos élèves", a-t-il expliqué. Il a tout de même admis qu’il sert encore parfois de "variable d’ajustement" pour les enseignants.

Un programme autour de trois pôles principaux

Le ministre a expliqué que le programme actuel est vieillissant et qu’il doit être actualisé. "On va le refondre autour de trois pôles : le pôle ‘valeurs de la République, laïcité’ […], les questions de développement durable, afin de former à l’écocitoyenneté […], et les questions autour du numérique."

Ces axes de réflexion doivent permettre d’aborder les sujets de laïcité, mais aussi de renforcer certaines actions déjà en place dans certains établissements, comme l’élection d’éco-délégués dans les classes. Les questions liées au numérique interviennent dans le plan de l’Éducation nationale afin de lutter, entre autres, contre le cyberharcèlement, de faire de la prévention et de "faciliter l’accès à l’information".

publié le 22 juin à 13h23, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux