Savoie : face aux vacanciers mécontents, un maire divulgue le "numéro" de Jean Castex

Savoie : face aux vacanciers mécontents, un maire divulgue le "numéro" de Jean Castex©Panoramic

, publié le jeudi 25 février 2021 à 12h54

Jean-Pierre Rougeaux, le maire de la station savoyarde de Valloire, a invité les touristes mécontents à prendre directement contact avec... le Premier ministre, rapporte le Dauphiné Libéré.

Il dénonce notamment les conséquences de la fermeture des remontées mécaniques.

Inutile de composer le numéro divulgué par Jean-Pierre Rougeaux, le maire de Valloire (Savoie) : personne ne décrochera au bout du fil, et certainement pas Jean Castex. Mais l'élu local, également secrétaire général de l'Association nationale des maires des stations de montagne, a réussi à attirer l'attention sur l'impuissance des édiles face à la colère des touristes.



Comme le rapporte le Dauphiné Libéré, Jean-Pierre Rougeaux, un brin agacé, a publié un message cinglant sur Facebook, mardi 23 février. "Peut-être aurez-vous remarqué quelques dysfonctionnements ou peut-être aurez-vous subi quelques contrariétés pendant votre séjour à Valloire, suite à la fermeture des remontées mécaniques. Nous en sommes désolés, et nous vous conseillons au travers de ce numéro de téléphone de faire remonter vos impressions : 06 11 22 33 44, mais s'il vous plaît ne le divulguez pas trop, c'est celui de JEAN CASTEX !!!!!", a écrit l'élu sur le réseau social, non sans ironie.


"En fermant les remontées, les vacanciers s'agglutinent dans les bus, sur le front de neige"

Comme le souligne le Dauphiné Libéré, le numéro n'est pas attribué. "L'idée m'est venue en voyant la queue devant l'office de tourisme pour s'inscrire aux activités. Plus d'une trentaine de personnes. C'est la cohue. Malheureusement, il se passe le contraire de la volonté sanitaire du gouvernement. En fermant les remontées, les vacanciers s'agglutinent dans les bus, sur le front de neige, etc... J'ai voulu dire avec ce clin d'œil à nos vacanciers que nous n'étions pas responsables de la situation actuelle malgré tous les efforts des acteurs de la montagne. Je n'ai pas non plus voulu être trop agressif envers le gouvernement qui gère une crise sans précédent", a expliqué, après coup, le maire à France Bleu Pays de Savoie.

Le 1er février dernier, l'exécutif a annoncé que les remontées mécaniques resteront fermées - au minimum - jusqu'à la fin du mois. Cependant, les Français sont tout de même autorisés à se rendre dans les stations de ski, où ils peuvent pratiquer les raquettes, la luge ou le ski de fond.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.