Savoie : 4 000 naufragés de la route hébergés dans des centres d'accueil samedi soir

Savoie : 4 000 naufragés de la route hébergés dans des centres d'accueil samedi soir

Des automobilistes s'équipent à Beaufort, en Savoie, samedi 30 décembre.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 31 décembre 2017 à 10h29

Quand la route des vacances vire au cauchemar. Un trafic dense et de mauvaises conditions météorologiques ont causé des kilomètres de bouchons samedi 30 décembre vers les stations de la Tarentaise, raconte France Bleu Savoie dimanche 31 décembre.

En conséquence, 3.500 automobilistes ont été hébergés par des PC sécurité, a indiqué la préfecture de Savoie. 500 voyageurs arrivés en avion à Chambéry ont également dû passer la nuit dans la vallée, précise l'AFP.



Les naufragés de la route ont dû se résoudre à passer la nuit dans des centres d'accueil ouverts en urgence. En tout, ce sont 4 000 personnes qui ont dormi sur des matelas, dans des gymnases ou des salles polyvalentes. "Selon de nombreux témoignages d'automobilistes sur l'antenne de France Bleu Pays de Savoie, il a fallu jusqu'à six heures effectuer les 28 kilomètres entre Albertville et Moutiers", écrit France Bleu.

CHAÎNAGES ANARCHIQUES

Mais passé le bouchon, les automobilistes n'étaient pas au bout de leur peine. "Régulation décidée par la préfecture", "affluence sur les aires de chaînage, "déclenchements préventifs d'avalanches" alors que la Savoie était placée par Météo France en vigilance orange aux avalanches, les obstacles étaient encore nombreux avant d'atteindre les stations de ski.

France Bleu dénonce par ailleurs le comportement de certains automobilistes qui ont chaîné leurs pneus n'importe où, ou n'étaient pas équipé alors que la zone était placée en vigilance orange neige et verglas. Dimanche 31 décembre, la situation s'est largement améliorée, mais l'accès aux stations de ski nécessite toujours un équipement adapté.
 
60 commentaires - Savoie : 4 000 naufragés de la route hébergés dans des centres d'accueil samedi soir
  • pas de risques inutiles on est tous restés à la maison ...

  • c'est à chaque fois la même chose ! et les locaux sont otages des touristes non équipés, mais personne ne dit rien !

  • Il faudrait verbaliser tout ces vacanciers qui sont partis à la neige sans équipements. Il est trop facile de compter sur les autres. Ces vacanciers qu'il a fallu héberger nous ont couté. Et je parie que le lendemain, il leur a fallu le café et le chocolat chaud bien sur avec des croissants à la rigueur. Qui a payé ? Pas eux c'est sur.
    Il faut de l'argent pour sauver la France du naufrage, donc faisons payer ceux qui la mettent en danger par leur idiotie. Ceux qui payent en ont assez .

  • la route ne vaut pas mieux que rail !...pauvre France

  • Que dire ??? Que la France est en crise !!!!! Et toutes ces personnes n'avaient pas à partir ...!!!!!
    Bon ... cessons les polémiques .... Mais les automobilistes qui ne testent pas leurs chaines avant de partir et qui prennent donc 4 fois plus de temps à les positionnées ... sont des inconscients ... sans parler de ceux qui n'ont même pas de chaînes ... j'espère que les autorités les ont empêchés de "monter" car cela sera encore pire à la descente dans quelques jours ....
    En attendant ... BON BOUT D'AN comme l'on dit en Provence entre gens de bonne compagnie .... BONNE ANNÉE 2018

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]