Sauvetage d'Alstom : 67% des Français n'y croient pas

Sauvetage d'Alstom : 67% des Français n'y croient pas
Le 23 juin 2014 à l'usine de Belfort d'Alstom (Illustration)

, publié le vendredi 07 octobre 2016 à 08h55

L'État n'a pas convaincu les Français avec son plan de sauvetage du site d'Alstom à Belfort. Sa solution ? La commande de 15 rames TGV à l'usine, annoncée en début de semaine.

Un sondage Odoxa réalisé pour Franceinfo révèle vendredi 7 octobre que 67% des Français estiment que ce plan de sauvetage sera inefficace sur le long terme. Un chiffre cruel pour le gouvernement qui demande toutefois à être nuancé, 51% des personnes interrogées pensent que François Hollande a eu raison de commander ces 15 rames TGV. Loin du plébiscite, mais tout de même au-dessus de la moyenne.

UNE PIROUETTE ÉLECTORALISTE ?

Autre enseignement de ce sondage : 69% des Français considèrent que cette décision a été pris pour des questions électoralistes et non pour sauver des emplois. Et même chez les sympathisants de gauche, les chiffres ne sont pas bons. 50% d'entre eux croient aussi que François Hollande a surtout pensé à l'élection présidentielle.



En plein naufrage dans les sondages d'opinion, François Hollande ne pouvait pas se permettre de laisser fermer l'usine Alstom de Belfort. Mais si le président espérait séduire les Français avec ce costume de bon samaritain, c'est raté. "Cette décision ne pourra pas non plus permettre à François Hollande de rebondir. Or aujourd'hui, le président a besoin d'oxygène et d'éléments lui permettant de grappiller quelques points de popularité", analyse Gaël Slimane, président de l'institut Odoxa pour Franceinfo.

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1 009 personnes entre les 5 et 6 octobre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.