Sarkozy : l'élection de Trump "exprime le refus d'une pensée unique"

Sarkozy : l'élection de Trump "exprime le refus d'une pensée unique"

Nicolas Sarkozy, le 7 novembre 2016 en meeting à Neuilly-sur-Seine

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 09 novembre 2016 à 12h30

Le choix des électeurs américains "doit être respecté". Ainsi Nicolas Sarkozy a-t-il salué la victoire de Donald Trump à la présidence des États-Unis, mercredi 9 novembre au matin.

Le président du groupe Les Républicains avait pourtant laissé entendre qu'il soutenait Hillary Clinton, dont ils s'était dit "assez proche".

Nicolas Sarkozy s'est exprimé mercredi à la suite de l'annonce officielle des résultats aux États-Unis. Pour lui, "la France est et sera toujours l'alliée des États-Unis, son amie libre. C'est cette liberté qui fait la force et la valeur de la relation franco-américaine." Envisageant déjà le scrutin français de mai 2017, le candidat à la primaire de droite a déclaré qu'il sera de la "responsabilité du futur président français de travailler avec le président que se sont choisis les États-Unis. Il y a entre les deux pays un lien indestructible qui dépasse la question de la personnalité de leurs dirigeants."

- "LA FRANCE DOIT RETROUVER SON RANG" -

Parallèle entre la France et les États-Unis, mais aussi parallèle entre le vieux et le nouveau continent. Pour Sarkozy, l'Europe et les USA sont "confrontés au même défi, au même ennemi qu'est le terrorisme islamiste". Pour collaborer, "il faut une France puissante, une Europe qui retrouve son leadership, sa volonté, son inspiration, sa vision", a-t-il poursuivi. "Les temps vont être durs, la France doit jouer son rôle, rétablir son autorité, la France doit retrouver son rang" sur la scène internationale.



- RESPECTER LE CHOIX DES ÉLECTEURS -

"Le peuple américain a décidé de porter Donald Trump à la présidence des États-Unis d'Amérique. C'est un choix qui doit être respecté" , a affirmé l'ancien chef de l'État. L'élection de Trump exprime le "refus d'une pensée unique qui refuse de voir la réalité du rejet d'un commerce mondial qui n'est ni loyal ni équitable", a-t-il poursuivi. Cette pensée unique "ne voit pas l'exigence des peuples quant à la maîtrise de l'immigration et au respect des frontières, cette pensée unique qui ignore la nécessité des mesures difficiles qu'il y a à prendre pour protéger les citoyens du terrorisme islamiste."

- BESOIN DE CRÉDIBILITÉ -

S'il estime que l'expression démocratique doit être respectée, Nicolas Sarkozy a tout de même tenu à mettre Donald Trump en garde : les promesses de campagne, aussi populistes soient-elles, devront être mises en place de manière réaliste. "Il appartient maintenant au nouveau président des Etats-Unis d'apporter aux attentes immenses qui se sont exprimées des réponses crédibles, et qui soient fidèles aux idéaux de la grande démocratie américaine, conformes à la place qu'est celle des États-Unis d'Amérique", a déclaré Nicolas Sarkozy.

"Dans la période troublée que nous connaissons, alors que nous devons faire face à des menaces de plus en plus nombreuses, des tensions de plus en plus grandes, le monde a besoin d'une Amérique fidèle à sa tradition de liberté, de démocratie, et qui joue tout son rôle dans les affaires du monde", a-t-il encore déclaré, alors que le nouveau président américain est souvent présenté comme isolationniste.
 
74 commentaires - Sarkozy : l'élection de Trump "exprime le refus d'une pensée unique"
  • Sarko, un type aussi dynamique que toi qui semble baisser les bras ! Il faut te ressaisir et balayer tous tes anciens ministres qui lorsqu’ils étaient en poste chantaient tes louanges et maintenant crachent dans la soupe. Il faut faire un grand retour et balayer tout ça.

  • qu'est ce qu'il dit des choses qui ne veulent rien dire et il lui reste quand même entre autre 30 % des républicains qui le suivre encore phénomène de fans ?

  • en effet , vous avez raison, donc je vire de bord
    Je ne regarde rien, je suis responsable de moi meme donc donc amen
    vous comprenez

  • Oui Sarko, l'élection de Trump c'est le refus de la pensée unique, CELLE QUE TU REPRÉSENTES !
    C'est-à-dire la mondialisation, le néolibéralisme, la construction européenne et la soumission aux dogmes atlantiques !
    Alors que tu es tellement idolâtre des USA, tellement soumis à leur idéologie, que tu as choisi pour ton parti le même nom que le parti de Trump et des Bush !
    Beurk !
    Le Peuple de France, tu ne le représentes ni de près ni de loin, et il ne veut plus de toi !!!

    Allons allons "sanculote", ne prenez pas vos rêves pour la réalité. Sarkozy va nous faire un grand retour.

  • le choix des électeurs américains et un refus te voté pour des personnes comme lui !!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]