France

Santé : les pharmaciens bientôt autorisés à prescrire pour les cystites et les angines

En déplacement au CHU de Rouen, Elisabeth Borne a annoncé une nouvelle mesure permettant aux pharmaciens de prescrire directement pour ces deux maladies du quotidien, rapporte TF1 info jeudi 31 août. L’objectif est de désengorger les urgences et les cabinets médicaux.

Les pharmaciens bientôt autorisés à prescrire ? C’est l’annonce faite par Elisabeth Borne jeudi 31 août lors de son déplacement au CHU de Rouen, rapporte TF1 info. Plus précisément, la mesure de la Première ministre permettrait aux pharmaciens de prescrire directement des antibiotiques pour des cas de cystites et d’angines. Et seulement pour ces deux maladies du quotidien. L’objectif ? Améliorer et accélérer l’accès aux soins des patients car le parcours peut souvent être long pour ces types de maladie.

Accélérer l’accès aux soins pour les patients

"La délégation de tâches supplémentaires aux officines est indispensable", avait déclaré en juillet Carine Wolf-Thal, la présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. La demande a donc bien été entendue par Elisabeth Borne et permettra de désengorger les urgences et les cabinets médicaux notamment. "Ce développement est souhaitable sur des pathologies dont on peut maîtriser les complications", avait déclaré Bruno Maleine, le président du Conseil central des pharmaciens titulaires d’officine.

Ce n’est pas la première fois que les pharmaciens vont se voir autoriser des actes médicaux. Dans cette liste, se retrouvent notamment certaines vaccinations, le renouvellement des ordonnances de maladies de longue durée, ou encore l’aide au dépistage du cancer colorectal. Les pharmaciens sont aussi capables d’effectuer des tests rapides d’orientation diagnostique pour l’angine bactérienne, la grippe, et plus récemment, pour le Covid-19.

publié le 31 août à 21h41, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux