France

Santé : les cas de dengue en augmentation dans l’Hexagone en 2022

Santé publique France a publié mardi 11 juillet son étude sur les cas signalés de cette maladie jusqu’ici tropicale, en France, en 2022. L’organisme appelle à stopper la prolifération des moustiques tigres, qui sont à l’origine de la transmission de ces maladies.

Longtemps considérée comme une maladie limitée à l’Asie du sud-est, la dengue se propage de plus en plus vers de nouvelles zones du monde, notamment en Europe. Santé publique France a dévoilé mardi 11 juillet une cartographie du nombre de cas d’arbovirus, une "famille" de virus, en France en 2022. En tout, 378 cas de dengue ont été recensés en France, 23 de chikungunya et 6 de Zika.

Le principal responsable de la transmission de ces maladies est le moustique tigre, présent dans l’Hexagone depuis 2004. Désormais, il prolifère dans 71 départements, allant de la région parisienne jusqu’aux bords de la Méditerranée. Parmi les nouveaux départements qui font leur apparition dans cette cartographie, on retrouve notamment l’Ille-et-Vilaine.

Très peu de cas sévères

Si les symptômes ressemblent souvent à ceux de la grippe (fièvre, maux de tête, courbatures), la maladie est asymptomatique, sauf dans 1 à 5% des cas où la dengue peut devenir sévère. Si des vaccins existent en prévention, ils ne fonctionnent pas encore à 100% et il n’existe pas de traitement curatif.

Santé publique France conseille donc de limiter la prolifération de ces moustiques tigres, en asséchant les zones d’eau stagnante notamment car c’est dans ces zones que les femelles pondent leurs oeufs. Depuis 2006, l’organisme a mis en place un dispositif de surveillance, même si "la situation a été exceptionnelle en 2022 avec la multiplication des épisodes et l’extension de leur distribution géographique pourraient mettre en péril la viabilité du dispositif", explique Clémentine Calba, épidémiologiste.

publié le 11 juillet à 11h55, Orange 6Medias

Liens commerciaux