Sans l'aide de son frère, Stromae "se serait sans doute suicidé" à cause d'un antipaludique

Sans l'aide de son frère, Stromae "se serait sans doute suicidé" à cause d'un antipaludique©RICH FURY / AP / SIPA
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 11 novembre 2017 à 15h33

Stromae raconte avoir souffert de graves effets secondaires en 2015 , dans le documentaire Malaria Business qui sera diffusé sur France Ô, le 29 novembre. Le chanteur belge a pris du Lariam, un antipaludique décrié, durant sa tournée en Afrique. "J'étais stressé, j'étais épuisé. Tout prédisposé à péter un plomb, ça c'était sûr, mais l'accélérateur c'était le Lariam, témoigne-t-il, dans un extrait obtenu par Pure People. Pendant les concerts, je ne m'en rendais pas compte, on n'a pas le recul. C'est de la paranoïa, c'est plein de trucs."

"Je me serais sans doute suicidé cette nuit-là"

Stromae explique que l'un de ses frères a alors "eu le déclic". "Il s'est rendu compte qu'il y avait un truc qui n'allait pas. Et je pense que s'il n'avait pas été là, je me…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Sans l'aide de son frère, Stromae "se serait sans doute suicidé" à cause d'un antipaludique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]