Samu : un rapport de juillet 2017 alertait sur les pratiques des opérateurs

Samu : un rapport de juillet 2017 alertait sur les pratiques des opérateurs©LEPOINT

LEPOINT, publié le vendredi 11 mai 2018 à 09h45

VIDÉOS. Comme l'explique « Marianne », un rapport datant de juillet 2017 dénonçait déjà le manque de formation et d'encadrement des ARM du Samu.

La sonnette d'alarme avait déjà été tirée. Comme le précise Marianne, un rapport alertait dès juillet 2017 sur le manque de formation et d'encadrement des assistants de régulation médicale (ARM). Ces opérateurs téléphoniques sont les premiers interlocuteurs d'une personne qui joint le Samu. Ils sont mis en cause après le décès de Naomi Musenga, morte quelques heures après avoir été moquée par une ARM. Les parents et la sœur de la jeune femme ont expliqué, par le biais de leur avocat, qu'ils ne souhaitaient « absolument pas que l'on charge uniquement l'opératrice », mais des questions se posent depuis que la

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.