Samu de Cahors : une enquête ouverte après un décès

Samu de Cahors : une enquête ouverte après un décès©SEBASTIEN JARRY / MAXPPP

franceinfo, publié le jeudi 17 mai 2018 à 20h13

Un mois et demi après le décès de son mari, Annie Orget sort du silence. Ce soir-là, à son domicile de Cahors (Lot), Jacques Orget, 70 ans, ce sent mal alors qu'il souffre d'une maladie des poumons et est sous oxygène. Inquiète, sa femme appelle le 15 et un médecin prend son appel. "J'ai eu l'impression que le médecin mettait en doute ce que je lui disais. Je lui ai dit que Jacques était atteint d'un grave emphysème, qu'il avait un dossier à l'hôpital, et que le taux d'oxygène était très bas", explique Annie Orget.

Il n'y a pas eu de dysfonctionnement selon le Samu

Une heure après, elle rappelle et cette fois, le Samu envoie le médecin de garde. Il a 40 km à parcourir, et une fois sur place, c'est lui qui appelle les urgences et qui fait venir une ambulance privée.

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.