Salles de sport, restaurants, télétravail, couvre-feu... Ce qui change à partir de mercredi, nouvelle étape du déconfinement

Salles de sport, restaurants, télétravail, couvre-feu... Ce qui change à partir de mercredi, nouvelle étape du déconfinement
La terrasse d'un restaurant à Paris, le 1er juin 2021.

publié le mercredi 09 juin 2021 à 09h24

Le mercredi 9 juin signe la fin du télétravail à 100% et la réouverture de nombreux lieux, ainsi qu'un assouplissement des jauges dans les espaces déjà ouverts. De nouvelles règles entrent en vigueur pour les voyages et un pass sanitaire sera désormais nécessaire pour accéder à certains lieux ou événements. 

Réouverture des salles de sport, des piscines ou encore des parcs d'attraction et des salles des restaurants, couvre-feu décalé, fin du télétravail à 100%...

La France débute mercredi 9 juin une nouvelle étape de son plan de déconfinement, à la faveur d'une "forte" amélioration sur le front de l'épidémie de Covid-19 dans le pays. Tour d'horizon de ce qui change.



Des réouvertures et un couvre-feu décalé

Salles de sport, piscines couvertures, casinos, parcs d'attraction, fêtes foraines et centres de thalassothérapie vont pouvoir rouvrir mercredi après sept mois de disette. Ils doivent toutefois respecter une jauge de 50% de l'effectif autorisé. 

Le couvre-feu sera en outre repoussé de 21 heures à 23 heures et les bars et restaurants pourront de nouveau accueillir leurs convives dans leurs salles et non plus seulement en terrasse. Ils devront toutefois respecter une jauge de 50% des tables à l'intérieur, tables qui seront limitées à six personnes. A Paris, les terrasses éphémères devront fermer à 22 heures par égard pour les riverains.

Suspendue depuis fin octobre, la restauration à bord des TGV et Intercités reprend mercredi, au même titre que la réouverture des salles de restaurant. La consommation sur place ne sera néanmoins pas autorisée avant le 30 juin. 

Les foires commerciales pourront aussi reprendre. Le forum annuel de la technologie Vivatech sera l'un des premiers salons à se tenir, du 16 au 19 juin. Les festivals en plein air assis et les établissements sportifs de plein air, comme les stades, seront autorisés à recevoir des spectateurs, avec un plafond de 5.000 personnes. 

Les espaces culturels dont les musées et les cinémas pourront augmenter le nombre de visiteurs à 65% de leur capacité contre 35% lors de la phase précédente, le 19 mai. Les commerces, les marchés couverts ou encore les lieux de culte pourront également accueillir plus de personnes.

Mise en place du pass sanitaire

Pour les événements accueillant plus de 1.000 personnes, un pass sanitaire sera exigé pour toute personne de plus de 11 ans. Il devra contenir au choix : un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures, un certificat de vaccination ou un test PCR ou antigénique positif de plus de 15 jours et de moins de six mois, attestant d'une immunité momentanée. Ce pass sanitaire pourra être intégré à l'application TousAntiCovid.

Il sera notamment exigé pour accéder aux stades, aux salons et les foires d'exposition, aux grandes salles de conférence ou encore aux festivals en plein air assis et aux casinos. En revanche, il ne sera pas exigé pour toutes les activités et tous les lieux relevant de la vie quotidienne des Français, comme les grands magasins, les lieux d'enseignement et les espaces de travail, les cinémas, les zoos ou encore les lieux de culte.

Fin du télétravail à 100%

Mercredi marquera aussi la fin du télétravail à 100%, déjà un peu assoupli en janvier, et le retour progressif en entreprise d'une certaine vie collective qui restera cependant encore contrainte par les règles sanitaires. La nouvelle version du protocole national en entreprise en vigueur à partir du 9 juin prévoit ainsi que "les employeurs fixent, dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent". 

Au ministère du Travail, on souligne "qu'un employeur qui demanderait à tous ses salariés de revenir à 100% à compter du 9 juin n'appliquerait pas le protocole". Le retour "doit se faire de manière progressive", insiste le ministère. L'Etat employeur a de son côté déjà fixé 3 jours de télétravail à partir du 9 juin pour la fonction publique.

Dans les cantines, fini le repas obligatoirement seul. Comme dans les restaurants, on pourra faire des tables de six personnes maximum, celles-ci devant être séparées de deux mètres, sauf si une paroi assure une séparation physique. La jauge est limitée à 50% de la capacité. 

Suspendus depuis le deuxième confinement d'octobre, "les moments de convivialité" pourront être de nouveau organisés "dans le strict respect des gestes barrières, notamment le port du masque, les mesures d'aération/ventilation et les règles de distanciation". Il est recommandé de les tenir dans des espaces extérieurs et avec un maximum de 25 personnes.

Nouvelles règles pour les voyages

Les pays ont été répartis en trois catégories par le gouvernement : vert, orange ou rouge, suivant les situations sanitaires locales. Les modalités de voyage depuis ou vers l'étranger diffèrent en fonction de ces couleurs de classification : simplifiées pour les pays classés "vert", très contraignantes pour les pays "rouges". Pour connaître les règles s'appliquant pour chaque pays, les voyageurs peuvent consulter le site du ministère des Affaires étrangères.

En outre, les déplacements dans l'espace européen seront facilités à compter du 1er juillet avec le pass sanitaire européen. "Ce certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du Covid de moins de six mois", a indiqué le gouvernement.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.