Salah Abdeslam, silencieux, s'en remet à « Allah »

Salah Abdeslam, silencieux, s'en remet à « Allah »©LEPOINT

LEPOINT, publié le lundi 05 février 2018 à 13h37

VIDÉO. Le seul survivant des commandos du 13 Novembre, qui comparaît pour la première fois depuis son interpellation en Belgique, refuse de répondre aux questions.

Il avait d'abord renoncé à décliner son identité. Salah Abdeslam a finalement décidé de ne pas parler. Interrogé au premier jour de son procès à Bruxelles pour la fusillade qui éclata en mars 2016 entre des djihadistes en fuite et la police, le terroriste, co-auteur présumé des attaques qui ont ensanglanté la France en novembre 2015, s'est terré dans le silence. N'offrant à la justice que son dédain : « Je place ma confiance en Allah », a-t-il dit, après avoir refusé de se lever : « Je suis fatigué. »

Une attitude commune à plusieurs djihadistes jugés ces derniers mois en Europe. Les…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Salah Abdeslam, silencieux, s'en remet à « Allah »
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]