Saint-Martin : interpellé par une habitante, Édouard Philippe réplique

Saint-Martin : interpellé par une habitante, Édouard Philippe réplique©Source BFMTV

Source BFMTV, publié le lundi 06 novembre 2017 à 19h20

Edouard Philippe, en déplacement ce lundi à Saint-Martin, a été pris à partie par une habitante de l'île, qui s'est plainte de la lenteur de l'intervention de la métropole.



"Comment expliquez-vous que vous n'avez toujours pas un centime sur votre compte pour reconstruire au bout de deux mois?", a-t-elle demandé au Premier ministre, qui lui a rétorqué qu'il "n'est pas (son) assureur". "On a parfois des difficultés à démontrer que la personne qui demande l'indemnisation est effectivement propriétaire", a-t-il ajouté, assurant avoir évoqué avec le président de la République "des procédures pour avancer plus vite".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
45 commentaires - Saint-Martin : interpellé par une habitante, Édouard Philippe réplique
  • Exactement le même problème en Corse avec les indivisions et les constructions faites par une personne de la famille sur un terrain appartenant, en partie, à une autre personne de la famille !

  • A Saint Martin, comme en métropole il y a ceux qui ont les moyens de faire avancer les choses et ceux qui ne les ont pas ,.Tu as le fric , on fait , t'as rien , ou presque rien, on verra, en attendant tu crèves.Il y a ceux qui profitent et ceux qui rament

  • il réplique mais totalement impuissant d'apporter une réponse ou solution concrète à la personne en face de lui il est venu mais sans apporter d'enveloppe quelconque il est surtout venu pour montrer que l'école peut fonctionner mais cela ne lui a pas couté trop cher que dire des usines, des hôtels, des restaurants, des entreprises détruites à 100% et dont aujourd'hui l'état est le même qu'il y a 2 mois et qu'il faut reconstruire où sont les enveloppes promises;;;;

  • Il a tout a fait raison, si les sinistrés sont bien assurés comme en France c'est auprès de leurs assureurs puisque c'est bien eu qui règlent les sinistres même lorsqu'il s'agit de catastrophes naturelles lorsqu'elles sont reconnus par décret. Par contre si les personnes ne sont pas assurées comme cela semble le cas pour un certain nombre de sinistrés ils n'auront rien.

  • Cest hallucinant de voir ces francais qui sont partis là-bas pour defiscaliser et qui maintenant pleurent parce qu'il n'y a pas de services publics! Payer d'abord vos impôts!!!!