Saint-Malo : l'improbable solution d'un bistrotier contre le pass sanitaire

Saint-Malo : l'improbable solution d'un bistrotier contre le pass sanitaire©Panoramic

publié le vendredi 16 juillet 2021 à 18h20

Jean-Jacques Samoy, patron du bistrot La Java à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), ne cache pas sa colère contre l'obligation du pass sanitaire et assure avoir mis 45 000 euros de côté pour payer une éventuelle amende comme le rapporte Ouest-France.

L'obligation du pass sanitaire pour les bars et restaurants divise. Depuis l'allocution du président de la République Emmanuel Macron, lundi 12 juillet, et l'annonce de cette nouvelle mesure, de nombreux restaurateurs ont pris la parole.

Parmi eux, un bistrotier de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) n'y va pas par quatre chemins pour exprimer sa colère. "Non, c'est non ! Entrée libre pour tous, vaccinés ou pas, a publié Jean-Jacques Samoy, patron du café La Java, sur sa page Facebook. Je ne suis pas assermenté pour demander leurs papiers à nos clients. Donc je ne le ferai pas." Pour lui, il n'est pas question de faire "l'agent de police" en demandant le pass sanitaire à ses clients alors qu'un texte de loi sera étudié par les députés et sénateurs mardi 20 juillet avant une possible mise en place au mois d'août.



45 000 euros sur un compte bloqué pour régler une éventuelle amende

"Les gens ont encore le droit d'avoir le choix ! Nous avons l'impression d'être des enfants que l'on punit en nous retirant nos loisirs", a ajouté le bistrotier qui se dit, ni "pour", ni "contre" la vaccination et assure avoir lui-même reçu ses deux injections. Mais Jean-Jacques Samoy s'expose à de lourdes sanctions s'il ne respecte pas cette nouvelle mesure. Comme tous les restaurateurs, il pourrait encourir une peine allant jusqu'à 45 000 euros d'amende et un an d'emprisonnement. Pas de quoi l'effrayer, le patron de café assure avoir mis 45 000 euros sur un compte bloqué pour régler une possible amende et même avoir préparé une valise pour "partir en prison". Le propriétaire de La Java est allé jusqu'à prouver sa détermination sur les ondes de RMC, dans l'émission "Neumann / Lechypre" après avoir été banni de Facebook pour sa publication, qui a été relayée par de nombreux internautes.



 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.