Saint-Etienne-du-Rouvray : le maire craque

Saint-Etienne-du-Rouvray : le maire craque

, publié le mercredi 27 juillet 2016 à 07h53

Le maire de la ville meurtrie par l'attentat de ce mardi a tenu à réagir après sa rencontre avec le président de la République. Très ému, l'édile a déclaré qu'un hommage public sera rendu aux victimes. "Le temps d'aujourd'hui est celui de l'appel à toute la population à se joindre à l'hommage dès maintenant dans cet Hôtel de Ville mais aussi à l'hommage dont j'ai informé les autorités civiles et religieuses, que la municipalité a l'intention de rendre dans les ours qui viennent. Cet hommage sera rendu public, l'heure et le lieu, les conditions, dès lors qu'il aura été validé et partagé par tous ceux qui bien évidemment ce soir ont pris la mesure de l'insoutenable. Insoutenable dont j'ai dit au président de la République qu'il était impérativement nécessaire qu'il ne se reproduise plus", a déclaré Hubert Wulfranc.



"Soyons ensemble les derniers à pleurer et soyons ensemble les derniers à être debout contre la barbarie et dans le respect de tous", a conclu le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray au bord des larmes et très éprouvé. Ce mardi, deux semaines après l'attentat de Nice, le prêtre Jacques Hamel a été égorgé dans l'église de la petite commune de Seine-Maritime par deux preneurs d'otage, un acte revendiqué par le groupe État islamique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.