Rougeole : une femme décédée à Poitiers

Rougeole : une femme décédée à Poitiers©MAXPPP

franceinfo, publié le mercredi 14 février 2018 à 00h37

Après dix jours en réanimation à l'hôpital de Poitiers (Vienne), cette jeune mère de famille est décédée de la rougeole. A 32 ans, elle n'était pas vaccinée et aurait contracté la maladie en accompagnant son père se faire hospitaliser fin janvier. Sa mère voit son état décliner en deux jours : 40 de fièvre, puis les urgences. Depuis novembre, l'épidémie de rougeole sévit en Nouvelle-Aquitaine : 269 cas, dont un quart ont nécessité une hospitalisation. Un nombre de cas multiplié par deux, rien que depuis janvier.

Au début, les mêmes symptômes qu'un rhume

Les premiers symptômes peuvent sembler similaires à ceux d'un banal rhume, mais la rougeole est très contagieuse : une personne touchée en contamine une vingtaine d'autres. La rougeole fait partie des 11 vaccins…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Rougeole : une femme décédée à Poitiers
  • J'ai entendu ce matin chez Bourdin la mère de cette femme et c'est FAUX ce qu'elle racontait : ce n(est pas le médecin, ni les médias de l'époque qui sont la cause de la non- vaccination de sa fille mais bien les parents ! Dans ma famille que ce soit en ville ou en campagne profonde isolée, mes nièces et neveux né-e-s dans ces années là ont été vccinés ! Il n'y avait pas internet, ni de soucis d'alu dans les vaccins !!

  • moi je suis comme st Thomas je ne crois que ce que je vois
    seulement voila nous savons tous que le gouvernement et les médias nous intoxiquent de mensonges pour nous faire avaler leurs couleuves
    je ne suis pas contre les vaccins , mais contre le fait d'utiliser des sels d'aluminium comme adjuvant alors que l'aluminium est interdit partout (cantines ,cuisines hospitalieres et autre ) depuis que la ministre à peine élue nous annoncait l'obligation de vacciner de 11 vaccins des petits enfants fait froid dans le dos et nous prouve qu'elle continu la même méthode mit en place par l'ex ministre de la santé ,j'entends encore sa réponse consernant le Levothyrox que tous les comprimés qui sortent des machines avant d'atterrir dans des plaquettes ne seraient pas tous pareils , je n'ai pas fait de grandes études ,mais de là à nous faire croire des aneries pareille pour un médicament qui pendant plus de 30 ans sans problême
    et que le nouveau est fait des morts (car trop de souffrances subit par les effets secondaires ) prouve que nous ne pouvons plus faire confiance à ceux qui dirigent la France ,et que s'ils sont capables de cela ils sont capables de tout pour reduire le peuple à leur merci

  • Que la ministre de la santé arrête avec sa rougeole ! Les maladies nosocomiales tuent bien plus souvent dans les hôpitaux que la rougeole !!!!

  • Les 2 endroit les plus dangereux pour contracter une maladie contagieuse
    1/ La salle d'attente des médecins pas ou très peu aérée.
    2/ Le service des urgences hospitalière ou se côtoient toutes sortes de malades dans une promiscuité impensable pour un pays dit civilisé.

  • et qui nous raméne,des maladies quasi disparues de chez nous ??? et qui,a été dispatcher,partout en france,au nom des fameux droits de l'homme???? sans aucuns controles sanitaires ??????

    Exact! ...mais chut,faut pas dire des choses comme ça !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]