Rouen : incendie dans une usine Seveso

Rouen : incendie dans une usine Seveso
Un pompier à Paris, le 21 septembre 2019.

, publié le vendredi 13 mars 2020 à 15h11

Le maire de la ville assure qu'il n'y a pas de risque de toxicité.

Un incendie s'est déclaré vendredi 13 mars dans une usine classée Seveso à Grand-Couronne, en banlieue de Rouen, a annoncé la police. "Aux alentours de 12h30, une déflagration accompagnée d'un incendie s'est déclenchée à l'usine Saipol (classée Seveso seuil bas) à Grand-Couronne", a indiqué la préfecture de la Seine-maritime dans un communiqué. "Il n'y a pas de victimes" et "l'incendie est en passe d'être éteint", selon le communiqué diffusé peu après 15 heures. Le directeur de cabinet du préfet, Benoît Le Maire, a précisé qu'il n'y avait pas d'écoles dans le périmètre de sécurité de 500 m mis en place par les pompiers.


"Incident usine Saipol à Grand Couronne (site Seveso) POI (plan d'opération interne, ndr) déclenché, sapeurs pompiers sur place.

Respectez le périmètre de sécurité de 500 m mis en place", a tweeté la police nationale de Seine-Maritime.

D'après France Bleu, une explosion s'est produite, suivie d'un incendie, sur ce site qui produit des agro-carburants. Tous les systèmes de sécurité se sont mis en route et le personnel -80 personnes- a été évacué.


Les écoles de Grand-Couronne ont été confinées, selon les informations de 76actu. "On nous a demandé de tout fermer et de ne pas faire sortir les enfants", a confirmé une directrice d'établissement.

"Il n'y a pas de blessé et pas de risque de toxicité", a assuré le maire de la ville, Patrice Dupray, dans une vidéo publiée sur Twitter.

Saipol, qui fabrique huiles végétales et agrocarburants, est une filiale du groupe Avril, numéro un français des huiles de table et des œufs. La filiale possède cinq usines en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.