Revenus : les locataires de HLM ne sont pas forcément ceux que l'on croit

Revenus : les locataires de HLM ne sont pas forcément ceux que l'on croit©Wochit

publié le jeudi 25 octobre 2018 à 14h03

Une étude de l'Insee dresse une image précise du profil des habitants de HLM en France, rapporte Sud-Ouest.

Qui habite vraiment dans les HLM ? C'est à cette question que répond une étude de l'Inseen reprise par Sud-Ouest, et qui se base sur l'occupation des Habitations à loyer modéré en 2016. Ces dernières représentent ainsi 16% du parc de logements en France, soit environ 4,5 millions d'habitations qui abritent 10,7 millions de personnes.



Plusieurs chiffres de cette étude éclairent sur la manière dont sont réparties les HLM. Ainsi, elles se situent à 57% dans les unités urbaines de plus de 200 000 habitants. On trouve donc le plus d'habitants de ces logements en région parisienne, dans le Nord de la France ou encore dans les grandes villes comme Marseille et Lyon.



Un supplément de loyer en cas de dépassement des plafonds de revenus

Mais ce sont les revenus des locataires de HLM qui interpellent le plus. En effet, si les locataires sont soumis à des conditions de ressources afin de pouvoir bénéficier d'un logement destiné aux faibles revenus, 2% des locataires font partie des 20% de personnes les plus riches. Et tout cela en toute légalité.

Car même si elles correspondaient aux critères de revenus lors de l'attribution des logements, ces personnes ont vu leurs ressources augmenter sans pour autant devoir quitter leur HLM. En effet, le logement est garanti, et "si leurs ressources dépassent de 20% les plafonds d'attribution, un supplément de loyer de solidarité peut leur être facturé", assure l'Insee.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.