Réunion, Martinique, Guadeloupe : désastre touristique en vue dans les Outre-mer

Réunion, Martinique, Guadeloupe : désastre touristique en vue dans les Outre-mer
©Panoramic

publié le mardi 03 août 2021 à 16h10

L'épidémie liée au Covid-19 repart à la hausse dans les Outre-mer, poussant plusieurs îles à mettre en place un nouveau confinement. Face à cette situation, les touristes désertent ces destinations, comme l'a confié le vice-président d'Air Caraïbes, Marc Rochet, sur BFM Business.

C'est reparti pour un tour dans les Outre-mer.

La Réunion, la Martinique et la Guadeloupe ont décidé d'installer de nouvelles mesures sanitaires pour contrer la hausse des cas de Covid-19. Ces régions connaissent un rebond important de l'épidémie et pour y faire face, un confinement a été décrété sur les trois îles françaises pour plusieurs semaines. Face à cette situation, la saison touristique connaît un nouvel arrêt avec de nombreux départs annulés auprès des compagnies aériennes. Le vice-président d'Air Caraïbes, Marc Rochet, s'est exprimé sur BFM Business à ce propos : "on observe les premières annulations, les premiers reports arriver. Cette nuit on a perdu plus de 1 000 clients." La nuit lundi 2 août au mardi 3 aout a donc été intense pour la compagnie qui a dû faire face à de nombreux changements au niveau des réservations.



Un report ou un remboursement

La dégradation de la situation sur les îles est un coup dur pour Air Caraïbes mais Marc Rochet l'a assuré sur BFM Business, les vols sont pour l'instant maintenus : "nous leur proposons soit un report de leur voyage pendant 12 mois, soit un remboursement. Mais beaucoup préfèrent reporter, probablement à l'hiver. C'est une période très forte dans l'année où nous avons l'habitude de travailler à 90% ou 92% de coefficient de remplissage. Là, on va probablement tomber à 80%, voire un peu en dessous." Pour ces îles, c'est également un coup dur alors que l'été devait battre son plein après plusieurs mois difficiles à cause du Covid-19. Mais le tourisme ne fera pas le plein cette année non plus à cause du taux de vaccination extrêmement bas contrairement à la métropole. Les différents commerces de La Réunion, la Martinique et la Guadeloupe doivent désormais attendre la fin des confinements et des couvre-feux mis en place en espérant un retour des vacanciers le plus rapidement possible.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.