Retraites : 55% des Français souhaitent que le gouvernement renonce à la réforme en l'état

Retraites : 55% des Français souhaitent que le gouvernement renonce à la réforme en l'état
Manifestation contre la réforme des retraites, le 10 décembre 2019 à Toulouse.

, publié le dimanche 05 janvier 2020 à 08h35

Si le soutien au mouvement social reste majoritaire dans la population française, il diminue, révèle un sondage publié dimanche. 

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites entre dans son deuxième mois, une majorité de Français souhaitent que le gouvernement renonce à la réforme en l'état, révèle un sondage Ifop publié dans le Journal du dimanche du 5 janvier. Si les Français qui soutiennent le mouvement social sont toujours plus nombreux que ceux qui s'y opposent, ce soutien à la mobilisation est en baisse, indique également ce sondage. 



Ainsi, si 55% des sondés souhaitent que le gouvernement n'aille pas au bout de la réforme des retraites en l'état, 45% des personnes interrogées souhaitent au contraire que "le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme des retraites telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves". Qu'ils soutiennent ou non la réforme, trois Français sur quatre (75%) estiment que le gouvernement ne cédera pas aux grévistes, un chiffre en augmentation de 6 points.


Le soutien au mouvement social est en baisse. Ainsi, les sondés ne sont plus que 44% à exprimer du soutien ou de la sympathie pour le mouvement de contestation, lancé le 5 décembre, contre 37% qui expriment de l'opposition ou de l'hostilité. Lors du précédent sondage, ils étaient 51% à exprimer du soutien ou de la sympathie et 34% de l'opposition ou de l'hostilité. La sympathie ressentie à l'égard du mouvement de grève, qui perturbe fortement les transports franciliens, est plus importante en région parisienne (46%) que dans le reste de la France (44%).

Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne les 2 et 3 janvier auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, selon la méthode des quotas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.