Retards à la SNCF : quelles sont les lignes les plus touchées ?

Retards à la SNCF : quelles sont les lignes les plus touchées ?

La palme du manque de ponctualité revient aux Intercités reliant la gare Paris-Austerlitz à celle de Briançon (Hautes-Alpes).

Orange avec AFP, publié le jeudi 22 mars 2018 à 18h40

Franceinfo a mis en ligne, ce jeudi 22 mars, un moteur de recherche révélant le taux de ponctualité des TGV et des Intercités français. Un outil qui se base sur des données récoltées par l'Autorité de la qualité de service dans transports (AQST).

La manque de ponctualité est l'un des principaux griefs reprochés par reprochés par les usagers à la SNCF.

Pourtant, à mieux s'y pencher, d'importantes disparités apparaissent entre les différentes lignes et régions françaises. Franceinfo a compilé les données recensées par l'AQST entre février et novembre 2017 sur 157 lignes TGV et Intercités. Bilan : sur les 39.149 voyages analysés, 5.152 trains ont été annulés ou sont arrivés en retard, soit 13,2% du total.

LE PARIS-BRIANÇON EN RETARD PLUS D'UNE FOIS SUR DEUX

Le porte-parole de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut), Christian Broucaret, note ainsi qu'un usager réalisant cinq allers-retours dans la semaine pour aller au travail subit donc, en théorie, au moins un retard hebdomadaire.



Selon le moteur de recherche publié par franceinfo, la palme du manque de ponctualité revient aux Intercités reliant la gare Paris-Austerlitz à celle de Briançon (Hautes-Alpes). Sur cette ligne, plus d'un train sur deux est en retard. Autres Intercités particulièrement "touchés", ceux reliant Paris-Austerlitz à Nice, avec également plus d'un train sur deux en retard. Le TGV le plus souvent en retard est celui reliant Lyon Part Dieu à Lille.

LES TER BRETONS MOINS EN RETARD

À l'inverse, la ligne "la plus ponctuelle" est celle reliant Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) à la gare Paris-Montparnasse, avec seulement 1% des trains en retard sur cette période.

La Bretagne est d'ailleurs la région où les lignes régionales (TER) - dont le taux de ponctualité a également été comptabilisé hors Île-de-France - sont le plus à l'heure : seuls 4,2% ont présenté un retard à leur arrivée en gare. Les TER De la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA) sont en revanche les plus impactés, avec un peu plus de 15% des trains en retard.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - Retards à la SNCF : quelles sont les lignes les plus touchées ?
  • la ligne la plus touchée est la ligne tracée avec une règle.avec des dents de scie.

  • Les touristes étrangers qui se sont fait avoir une fois par toutes ces grèves à répétition dans notre pays, ne reviendront pas, c'est sur ! Et comme je les comprend !!

  • Personnellement, j'aurais aimé connaître les chiffres pour le sud-ouest et particulièrement entre Bordeaux et Paris. Parce que chaque fois que quelqu'un de mon entourage prend ce train, 9 fois sur 10, il y a du retard.

  • Ces cheminots qui bénéficient d'un emploi à vie, qui ne représentent que 3% des salariés français se croient autorisés à bloquer une pays. Combien de gens vont perdre des journées de salaire ou même leur emploi à cause d'eux ?
    Vous me direz que les cheminots aussi vont perdre des journées de salaire. Sauf qu'eux, c'est leur choix. Alors que des milliers de salariés pris en otages subissent. Privatisation, pour que tous soient sur un pied d'égalité.

  • Stop aux nantis de la SNCF, ce modèle désué n'a que trop duré!

    Vous avez raison, le gouvernement élu à la majorité d'une minorité de votes exprimés doit maintenant se mettre au travail et revoir sa copie de réformes erronées. Il doit faire en sorte que tous bénéficie des mêmes avantages en relevant les minimas sociaux. Les nombreux manifestants de la journée du 22 mars et les 70% de la modulation qui soutiennent leur action l'exigent.

    GIBA : Et ils trouveront l'argent où, hein ? Je ne veux surtout pas prendre la défense de Macron, mais il faut savoir être objectif, n'est-ce pas ? Encore un nostalgique du socialisme qui vidait les caisses sans réfléchir, sans doute ?