Restrictions sanitaires : ces aides auxquelles les Français peuvent prétendre

Restrictions sanitaires : ces aides auxquelles les Français peuvent prétendre©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le jeudi 01 avril 2021 à 14h00

Lors de son allocution mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a notamment annoncé la fermeture des écoles. Le président de la République a également généralisé à toute la France les mesures de restriction.

Des milliers de commerces vont devoir fermer à partir du samedi 3 avril. Plusieurs dispositifs d'aides sont possibles, rapportent Le Point, Europe 1, franceinfo et Le Figaro.

Le couperet est tombé, mercredi 31 mars. Lors de son allocution, Emmanuel Macron a décidé de loger toute la France à la même enseigne. À compter de mardi 6 avril, les écoles seront fermées pour trois semaines pour les niveaux maternelle et primaire, et pendant quatre semaines pour les collèges et les lycées. Un problème supplémentaire pour de nombreux parents qui doivent se réorganiser en urgence pour garder leurs enfants. Il n'est pas toujours chose aisée de concilier ce nouveau rythme avec le télétravail pour ceux qui peuvent, ou le présentiel pour les autres.



84% du net, 100% pour les salariés au SMIC

Dans le cas où les parents ne pourraient s'occuper de leur(s) enfant(s) pour des raisons professionnelles, le gouvernement a mis en place un dispositif d'aide, détaille Le Point. Il est possible de prétendre au chômage partiel mais à plusieurs conditions : l'enfant doit avoir moins de 16 ans ou être en situation de handicap et les deux parents doivent être en incapacité de le garder. Un seul parent y est éligible, en revanche, et il touchera 84% de son salaire net, ou 100% pour les salariés au SMIC.

Ameli, le site de l'assurance maladie, précise également : "L'arrêt peut être déclaré pour une durée correspondant à la fermeture de la classe ou de l'établissement [...]. Il est possible de fractionner l'arrêt ou de le partager entre les parents sur la durée de fermeture de la classe ou de l'établissement". Il convient de fournir un justificatif de fermeture de classe. Ce mécanisme n'est pas réservé qu'aux salariés, comme le précise Le Figaro. Les travailleurs indépendants ou les professions libérales peuvent aussi y prétendre. Ils doivent remplir une déclaration en ligne sur le site de la Mutualité sociale agricole (MSA) ou de l'Assurance maladie (CNAM) pour obtenir un arrêt de travail pour garde d'enfant.

Le fonds de solidarité prolongé pour les commerces

Les aides concernent également les commerces fermés. Ils sont au total 150 000, dont 60 000 nouveaux suite aux dernières annonces.Le Point précise que le montant du fonds d'indemnisation se situe à 10 000 euros ou 20% du chiffre d'affaires. Il comprend également l'indemnisation du chômage partiel pour les éventuels employés. Franceinfo révèle qu'une aide englobe aussi les surstocks, notamment pour les magasins de vêtements ou de chaussures, accusant des baisses de ventes, même en dépit des soldes.

Le coût de ces aides et indemnisations représente 11 milliards d'euros, avance le ministère de l'Économie. C'est la poursuite de la politique du "quoi qu'il en coûte", décrypte Europe 1, citant le président de la République, lors de son discours télévisé. "L'accompagnement économique et social sera au rendez-vous, les parents qui devront garder leurs enfants et ne peuvent pas télétravailler auront droit au chômage partiel, et pour les salariés et les commerçants, les indépendants, les entrepreneurs et les entreprises, tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés", a expliqué le chef de l'État.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.