France

Restos du cœur : Patrick Bruel annonce que les artistes “réfléchissent à une initiative”

Face aux difficultés rencontrées par les Restos du Cœur, Patrick Bruel a annoncé, dans un entretien à Midi Libre ce lundi 4 septembre, que les artistes des Enfoirés cherchaient à agir.

Après l’annonce, faite par le président de l’association, Patrick Douret, le week-end dernier, de la réduction du nombre de bénéficiaires des Restos du cœur pour l’hiver, les artistes "réfléchissent à une initiative", comme l’a confié Patrick Bruel, dans un entretien à Midi Libre, ce lundi 4 septembre. "Nous nous préparons à faire d'autres actions, on va réfléchir et trouver des solutions", a-t-il confié, précisant qu’il existe un groupe WhatsApp des Enfoirés où tous les artistes discutent. "Tout ce qui concerne les Restos du cœur nous touche, cela fait partie de notre histoire, je n'ai jamais raté une édition, on donne notre temps, notre énergie." Patrick Bruel s’interroge aussi sur la forte augmentation des demandes de repas. "Comment peut-on imaginer qu'en France, au cœur de l'Europe, en 2023, il y ait autant de gens qui ne mangent pas à leur faim ?". Zazie a également réagi au micro du quotidien occitan : "On est dans une urgence totale".

Une hausse démentielle

Alarmant, le patron de l’association avait également annoncé que "si rien n’était fait, on pourrait devoir fermer d’ici trois ans". En effet, à cause notamment de l’inflation, le nombre de personnes accueillies à l’issue de la campagne d’hiver aux Restos du cœur a augmenté de 22 %, +35 % en fin d’été. Au total, 170 millions de repas ont déjà été distribués contre 142 millions sur toute l’année 2022. Plus d’un million de personnes sont accueillies partout en France, 200 000 de plus que l’an dernier. L’association, qui assure à elle seule 35 % de l’aide alimentaire en France, a besoin de 35 millions d’euros pour terminer l’exercice à l’équilibre.

publié le 4 septembre à 19h28, Lilian Moy, 6Medias

Liens commerciaux