Restauration : les pourboires vont-ils devenir obligatoires ?

Restauration : les pourboires vont-ils devenir obligatoires ?
Les professionnels de la restauration déplorent une baisse des pourboires en France.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 21 août 2017 à 13h40

Les Français ont-ils perdu le réflexe de donner un pourboire ? C'est en tout cas le constat fait par une étude britannique qui souligne que les touristes français sont ceux qui donnent le moins en vacances. Un constat partagé par l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih).


"Ils se font rares.

Et les Français donnent des sommes moins conséquentes", a déclaré, lundi 21 août sur Europe 1, son vice-président, Hervé Becam. Il reconnaît ne pas avoir de chiffre précis, mais la tendance est claire. Pour remédier au problème, l'Umih envisage de faire des propositions aux députés. "Des réflexions sont actuellement en cours. On essaie de trouver un système différent en regardant ce qui se fait ailleurs. Et si nécessaire, il faudra modifier la loi", assurait-il samedi dans les colonnes du Figaro.

L'eldorado des pourboires, pour les professionnels, c'est les États-Unis. Là-bas, les pourboires sont obligatoires et généralement compris entre 15 et 20% de l'addition. Mais Hervé Becam se défend de lorgner de l'autre côté de l'Atlantique. "Il n'a jamais été dans notre intention de rendre les choses obligatoires, assure-t-il. On travaille sur la manière d'initier un cercle vertueux pour nos salariés." L'Umih aimerait d'ailleurs que le système puisse profiter à tous les employés (cuisiniers, femmes de ménage, réceptionnistes...) et pas seulement aux serveurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
195 commentaires - Restauration : les pourboires vont-ils devenir obligatoires ?
  • Certains établissements n'ont pas les critères d'une restauration digne de ce nom... Et donc, les prix étant assez onéreux pour la prestation qui est loin d'être du fait maison.. Les gens en général sont généreux.. Et, si en plus, ils doivent être dans l'obligation de laisser un pourboire sur des établissements peu suivis d'une clientèle satisfaite...

    Alors, certains, iraient de moins en moins souvent... Car dans les menus, bien souvent standards et où les plats se retrouvent similaires en plats du jour, sur des établissements moyens... Le pourboire obligatoire serait une erreur et certains n'iraient plus volontiers..

    je m'y rends peu souvent et je laisse toujours un pourboire où cela satisfait la personne qui le reçoit... Mais, si cela devenait une obligation, les gens se sentiraient contraints de ce, en sus.. Où les prix sont déjà plutôt salés sur du moyen...

    En fait les deux représentent un métier, où certains établissements ont ce label de la qualité et du service convenable qui encouragent à laisser ce pourboire mérité.. Sur l'ensemble d'une prestation où là, le pourboire doit suivre, pour l'ensemble, qualité de la prestation et personnels qui font la bonne réputation d'un établissement... Avec les critères du professionnel, qui font que certains serveurs se font de jolis plus, en fin de mois...
    Car c'est un métier difficile qui demande des qualités et un apprentissage où rien n'est permis à ceux qui en ignorent les obligations de ce métier... De la présentation, à la dextérité, à l'anticipation et à être efficace sur l'heure de pointe... Cela impose des qualités requises à se destiner à cette profession..

    Donc, il y a des services où de la restauration jusqu'aux serveurs, c'est très insuffisant et s'il fallait rajouter l'obligation du pourboire, les gens iraient encore moins...

    Pas favorable à ce qu'ils deviennent obligatoires et à devoir évoquer lors d'une embauche où cela se définit de la personne qui va prendre un serveur ou serveuse sur un temps, afin que tout soit compris, service, où cela me semble déjà compté, sur des notes dans certains établissements...

    avatar
    akronous  (privé) -

    " Pas favorable à ce qu'ils deviennent obligatoires et à devoir évoquer lors d'une embauche où cela se définit de la personne qui va prendre un serveur ou serveuse sur un temps, afin que tout soit compris, service, où cela me semble déjà compté, sur des notes dans certains établissements..."
    Avec ce que vous nous servez-là, je ne donnerai pas de pourboire.

  • Les pourboires sont à l’appréciation du client.

  • s'il vous plaît arrêtez de confondre pourboire et service, tout le monde est d'accord pour dire que le salaire des serveurs vient du 15% service, le pourboire est un plus qui n'est pas obligatoire et qui je l'espère ne le deviendra pas. Aux serveurs d'être professionnel et de faire se que l'on attend de lui, polis, courtois, attentif, disponible souriant, accueillant, honnête,ETC... le pourboire obligatoire va entraîner une baisse de qualité du service, qualité qui n'est déjà pas bien haute pour beaucoup d'établissement et après on s'étonne que les touriste ne dépense pas beaucoup chez nous. Que les syndicat professionnel s'occupe de leurs affaires et pas de celles des serveurs
    Bravo à mantalo

  • Le service n'est pas le pourboire, beaucoup confondent.
    Le pourboire correspond à une qualité de prestation, donc se mérite.... ou pas.
    S'il devient obligatoire, pourquoi les serveurs se sentiraient-ils obligé d' être agréables et efficaces puis que ça "tomberait" automatiquement....?

    Mais ça tombe déjà automatiquement;regardez vos notes ou vos addition;vous découvrirez un supplément de 15 % pour le service(ou pourboire) ! ! !

    canseliet, vous n'avez toujours pas compris la différence entre "service" et "pourboire".....
    Je n'ai pas envie de vous expliquer, pas certain que vous pigiez...

  • on m'a dit...qu à une époque, les serveurs , payés exclusivement aux pourboires, non seulement se distribuaient implicitement les tables en fonction des clients, et de fait, ne pouvait servir une table en dehors de son "territoire". !!! C 'est pour cela que le fameux "service inclus de 10 ou 15%" a été mis en place, . A ma connaissance, à ce jour, il n'a pas été abrogé...donc pour bibi, c'est clair : pas de pouliche sauf si...mais c'est si rare.!