RER A : l'incertitude plane sur une reprise du trafic jeudi

RER A : l'incertitude plane sur une reprise du trafic jeudi
La RATP a affirmé dans la soirée de mercredi ne pas être en mesure "d'annoncer dès ce soir une reprise (jeudi) matin".

, publié le mercredi 01 novembre 2017 à 22h15

TRAFIC - La RATP a annoncé mercredi soir ne pas être en mesure d'annoncer une reprise jeudi matin, et fera un nouveau point dans la matinée.

Les trains pourront-ils de nouveau circuler sur les lignes du RER A jeudi ? La reprise du trafic, coupé depuis lundi en raison d'une arrivée accidentelle massive d'eau boueuse dans un tunnel, reste incertaine. La RATP a affirmé dans la soirée de mercredi ne pas être en mesure "d'annoncer dès ce soir une reprise demain matin".





"Après une phase de travaux intenses ces dernières 48h, le Groupement Eole, SNCF et la RATP continuent de conjuguer tous leurs efforts pour rétablir le trafic dans les meilleurs délais", a affirmé la RATP dans son communiqué.

Les lourds travaux déjà effectués, avec notamment l'injection "d'au moins 300 kilos de résine" ont permis de colmater la brèche mercredi matin, a-t-elle rappelé.

"Une fois le colmatage de la brèche consolidé par la pose d'un sarcophage, les équipes du Groupement Eole pourront procéder au démontage de l'échafaudage", et une fois cette étape terminée, "une dernière phase d'interventions, de plusieurs heures, sera alors nécessaire pour permettre à la RATP d'assurer la reprise du trafic", a-t-elle détaillé.

Cela passera par le "nettoyage de la zone de chantier" ainsi que par "la vérification des installations de signalisation et de communication, et enfin (par) l'acheminement et (le) passage de plusieurs trains d'essai pour s'assurer de la sécurité de la voie".

UN NOUVEAU POINT DONNÉ JEUDI MATIN

"La moindre irrégularité nécessitera des contrôles plus approfondis. Toutes ces étapes ne permettent pas d'annoncer dès ce soir une reprise demain matin. Un nouveau point sera donc donné tôt demain matin", a conclu la RATP.

La ligne est interrompue depuis lundi entre les gares de la Défense et Auber à Paris, à la suite du percement de la paroi du tunnel du RER A à la Porte Maillot, dans le cadre d'un forage préliminaire pour des travaux conduits par les équipes du groupement Eole (Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec), en charge du chantier du RER E pour SNCF Réseau.

Le percement accidentel avait entraîné un écoulement important et soutenu d'eau boueuse et de sable qui avait noyé les voies sur une cinquantaine de mètres, nécessitant l'arrêt immédiat de la circulation des trains du RER A.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.