Reprise de l'école : "Je préférerais que ma fille y retourne si c'est possible", dit Edouard Philippe

Reprise de l'école : "Je préférerais que ma fille y retourne si c'est possible", dit Edouard Philippe
Edouard Philippe le 7 mai lors d'une conférence de presse.

, publié le jeudi 07 mai 2020 à 17h37

Alors que des milliers de parents hésitent à renvoyer ou non leurs enfants à l'école, le Premier ministre lui-même a évoqué la question de ses enfants.

Renvoyer ou pas son enfant à l'école : nombreux sont les parents en France qui se posent la question, alors que 80 à 85% des écoles doivent rouvrir le 11 ou le 12 mai prochain. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a lui-même fait part de son hésitation pour ses propres enfants.

Et Edouard Philippe ? "Je n'ai pas l'habitude de parler de mes enfants en public", a répondu pudiquement le Premier ministre le 7 mai lors d'une conférence de presse. Il a toutefois évoqué brièvement le cas de sa famille. "L'aîné et le benjamin sont en classes de première et de troisième et ne sont donc pas encore concernés par la question", les lycées restant fermés pour l'instant et les collèges ne devant rouvrir le 18 mai que dans les départements classés vert. 


En revanche, "la petite dernière est en CM1 et elle est donc concernée", a poursuivi Edouard Philippe. "Je préférerais qu'elle retourne à l'école si cela est possible. Cela dit, lors d'un contact avec les professeurs de son école, nous avons signalé que si des enfants de personnels prioritaires devaient remettre leurs enfants à l'école, elle leur laisserait évidemment la place". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.