Réouvertures des bars, restaurants et lieux culturels : Emmanuel Macron esquisse un calendrier

Réouvertures des bars, restaurants et lieux culturels : Emmanuel Macron esquisse un calendrier
Le président Emmanuel Macron et le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer (à droite), en déplacement dans une école élémentaire de Melun, le 26 avril 2021.

publié le lundi 26 avril 2021 à 13h45

Si le président souhaite rouvrir terrasses et lieux culturels en mai, il se montre plus prudent quant à la réouverture des restaurants dans leur ensemble.

Quand les bars, restaurants et lieux culturels, fermés pour endiguer la propagation du Covid-19, pourront-ils rouvrir ? En déplacement dans une école élémentaire de Melun (Seine-et-Marne) lundi 26 avril, à l'occasion du retour en classe après trois semaines de fermeture des établissements scolaires, Emmanuel Macron a esquissé un calendrier. 


Le chef de l'Etat a ainsi expliqué aux élèves présents que la levée des restrictions se ferait "tout doucement". "Avec le temps qui est plus chaud, le fait qu'on vaccine de plus en plus de gens et qu'on a diminué le nombre de cas avec les efforts des dernières semaines, on devrait progressivement tout doucement rouvrir les choses à partir du début du mois de mai", a-t-il indiqué.

"On fera des étapes d'ouverture", a expliqué le président.

Après "l'étape du 3 mai", où la limitation de déplacement dans un rayon de dix kilomètres autour de chez soi devrait être levée en journée, il y aura ensuite une étape "mi-mai", "une étape - je pense - autour de début juin, et puis une autre mi/fin juin", a détaillé Emmanuel Macron. "Chacune (des étapes) dépendra des résultats qu'on aura obtenu : on regarde toujours pendant dix-quinze jours comment consolider les résultats", a poursuivi le président, interrogé par des badauds lors d'un bain de foule.

"On va essayer de rouvrir les établissements culturels dès la première phase avec des jauges réduites", a précisé le chef de l'Etat qui a également souhaité "que l'on puisse tenir au niveau national l'objectif de la mi-mai pour la réouverture des terrasses". 

Le président s'est en revanche montré plus prudent quant à la réouverture des restaurants dans leur ensemble. "On va attendre quelques semaines pour rouvrir les établissements", a ainsi indiqué Emmanuel Macron, qui a expliqué que les réouvertures pourraient se faire de manière territorialisée. "On va sans doute fixer un seuil de taux d'incidence", a-t-il ajouté. "Je pense qu'on ne peut pas rouvrir les restaurants disons fin mai ou courant juin dans les départements où ça circule encore beaucoup. Dans d'autres où ça a beaucoup baissé, je pense qu'il faudra les ouvrir", a-t-il souligné.



"Ça dépend comment les choses vont évoluer, on a vu que que les choses peuvent baisser. Donc, moi, je suis confiant", a-t-il fait valoir, en notant "qu'on se contamine plutôt quand c'est fermé, et quand on mange, c'est plutôt ça qu'il faut essayer de limiter dans un premier temps", a-t-il souligné. En qui concerne les terrasses, "on voit bien que c'est moins embêtant que quand on est à l'intérieur, c'est du bon sens", a-t-il ajouté.

Le président a par ailleurs également évoquél'hypothèse d'un assouplissement du couvre-feu. Répondant à une écolière qui jugeait "un peu énervant" le couvre-feu, Emmanuel Macron a assuré que le gouvernement allait "essayer de le décaler un peu car 19 heures c'est très tôt".

Si le président doit prendre la parole "prochainement pour "donner les étapes du calendrier de réouverture", aucune échéance n'est fixée pour l'instant, a indiqué lundi matin le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.