Réouverture des terrasses : un protocole sanitaire à la hauteur ?

Réouverture des terrasses : un protocole sanitaire à la hauteur ?
Le retour des clients sur les terrasses françaises le 19 mai 2021, ici à Vannes.

publié le mercredi 19 mai 2021 à 08h05

Le gouvernement a détaillé les conditions liées à la première phase du déconfinement en France, en assouplissant les mesures sanitaires pour permettre une réouverture des lieux de culture et des terrasses, dans un décret publié mercredi au Journal officiel. 

Mercredi 19 mai, jour de déconfinement. Les terrasses des cafés et restaurants, notamment, peuvent à nouveau accueillir du public mais selon un protocole sanitaire très strict.

A tel point que certains patron d'établissement ont même préféré ne pas rouvrir ce jour. Ces règles, édictées par décret au Journal officiel ce mercredi, quelles sont-elles ? Seules les terrasses des restaurants et des bars auront le droit de rouvrir "dans la limite de 50 % de leur capacité d'accueil" et si "les personnes accueillies ont une place assise", précise le décret. En outre, "une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes", est-il indiqué. Le couvre-feu est quant à lui repoussé à 21h sur l'ensemble du territoire. 

Le plexiglas, une mauvaise idée ? 

Le 12 mai déjà, le gouvernement avait publié les grandes lignes de ce nouveau protocole sanitaire. L=1emes petites terrasses échappaient alors à la jauge de 50 %si elles séparaient leurs tables (10 maximum) avec des paravents ou du plexiglas. "C'est l'archétype de la fausse bonne idée", critique Bruno Andreotti, physicien qui a supervisé une récente étude très détaillée sur le risque de transmission par aérosols.  

=1emSelon lui, "les séparations en plexiglas n'ont de sens que si les compartiments sont ventilés séparément de manière correcte, par exemple un taxi avec fenêtres ouvertes à l'avant et à l'arrière, et clim éteinte". "Dans le cas contraire, le plexiglas piège les aérosols, n'empêche pas leur circulation entre les compartiments et gêne la ventilation =1emen coupant le vent", assure-t-il, en condamnant également son utilisation "dans les écoles et nombre de lieux de restauration collective".

Quel risque sur les terrasses ? 

Pour le professionnel les risques de contamination sont réels, même en extérieur, =1emon parle fort, on est rapproché et on n'a pas de masque, avertissent les spécialistes. =1emA proxi=1emmité =1emd'une personne infectée, on peut inhaler les aérosols avant qu'ils soient dispersés dans l'air, explique Bruno Andreotti, selon qui le risque dépend donc de deux paramètres : distance et vitesse du vent. =1em"Sur une terrasse très bien ventilée, on peut laisser un mètre entre les chaises. Mais si elle n'est pas bien ventilée, il faut mettre plus de distance et rajouter du vent, avec de gros ventilateurs de chantiers" correctement orientés, indique le physicien en regrettant que ces points manquent dans les directives officielles.


Distance d'un mètre dans les lieux culturels



Les lieux culturels sont également de nouveau ouvert après des mois de fermeture. Les cinémas, salles de fête et chapiteaux pourront rouvrir mais sans "excéder 35 % de la capacité d'accueil de l'établissement". Là aussi, "une distance minimale d'un siège ou d'un mètre" doit être assuré "entre chaque personne ou chaque groupe", dans la limite de six personnes maximum. Les rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique sont interdites, à l'exception des visites guidées. L'ouverture très attendue des concerts et spectacles est aussi soumise à quelques restrictions : les spectateurs devront être assis, à hauteur de 35 % de l'effectif et ne pas dépasser 1.000 personnes.

Le décret assouplit par ailleurs le nombre de personnes autorisées lors de cérémonies funéraires, qui passe désormais de 30 à 50 personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.