Réouverture des commerces : un protocole sanitaire renforcé et des dérogations pour ouvrir le dimanche

Réouverture des commerces : un protocole sanitaire renforcé et des dérogations pour ouvrir le dimanche
Saint-Malo, en Bretagne, le 16 novembre 2020.

, publié le jeudi 26 novembre 2020 à 11h43

Le ministre délégué aux PME Alain Griset a détaillé jeudi matin le protocole sanitaire renforcé auquel devront se plier les commerces à partir de samedi 28 novembre.




Comme annoncé par Emmanuel Macron mardi soir, le Premier ministre Jean Castex a confirmé jeudi 26 novembre lors de sa conférence de presse l'allègement du reconfinement mis en place le 30 octobre pour faire face à la deuxième vague de Covid-19 avec la réouverture de tous les commerces à partir du 28 novembre avec un protocole sanitaire renforcé. Un protocole présenté comme "simple et lisible et qui garantit la sécurité sanitaire de tous", par le ministre délégué aux PME Alain Griset. 

La jauge maximale sera désormais portée à 8m² par client contre 4m² auparavant et s'appliquera à la surface totale du magasin (hors mobilier et rayonnage). Le personnel ne sera pas décompté, la jauge ne s'appliquant qu'aux clients. Par souci de simplification, un couple avec enfant ne comptera par exemple que pour une seule personne.  "C'est un renforcement de la jauge, avec des règles plus claires et plus simples pour qu'elles soient mieux appliquées", avait justifié un peu plus tôt dans la semaine Bercy. 

Les commerces de plus de 400 mètres carré devront par ailleurs mettre en place un système de comptage afin de respecter scrupuleusement cette jauge maximale. Quand cela est possible, il est recommandé de mettre en place un sens unique de circulation. Du gel hydroalcoolique devra obligatoirement mettre à disposition des clients à l'entrée. 

L'ouverture des commerces pourra être étendue jusqu'à 21 heures et les dérogations pour les ouvertures le dimanche seront facilitées. Ce sera néanmoins aux maires de chaque commune d'approuver cette ouverture, avait précisé la veille le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

Le travail dominical et l'assouplissement des horaires d'ouverture dans les commerces seront étudiés pour le mois de janvier, mais les décisions ne sont pas prises, a par ailleurs précisé ce jeudi Jean Castex. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.