Réouverture des bars : le clip humoristique de plusieurs patrons devient viral

Réouverture des bars : le clip humoristique de plusieurs patrons devient viral©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le lundi 01 mars 2021 à 18h00

Plusieurs gérants de bar à Saint-Omer (Pas-de-Calais) ont choisi de parodier le tube de l'été 2020 « Bande organisée ». Dans une version humoristique, ils s'agacent de la fermeture des bars en France à cause de la crise sanitaire.

Et si cela devenait le tube de ce début d'année 2021 ? C'est une initiative qui commence à faire du bruit sur Internet. Plusieurs gérants de bars ont décidé de se mettre à la musique le temps d'une chanson. Intitulée « Bars organisés », elle dénonce la fermeture des bars en France depuis plusieurs mois en raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19.



Cette parodie s'inspire en grande partie de la chanson « Bande organisée » interprétée par plusieurs rappeurs marseillais, comme Jul ou SCH, et qui cumule, elle, 270 millions de vues sur YouTube. Avec un budget moindre, les patrons de bars ont déjà passé la barre des 25 000 vues en seulement quelques jours.


Chacun leur tour, ils expriment sur un ton léger leur agacement face à la fermeture des bars et mettent notamment en avant certaines déclarations du gouvernement. « Subventions tu auras, puis décembre toujours pas », « 20 janvier t'ouvriras, tes promesses pas pour moi » ou même « depuis mars tu nous parles, paroles de mythomane ».

Un défi entre amis à l'origine

Interrogé sur BFMTV, Julien Pringault, gérant du bar "Les sales Gosses" à Saint-Omer, est l'un des auteurs de la chanson. Il explique qu'à l'origine, tout est parti d'une discussion entre amis. Alors que la chanson originale passait à la radio, les protagonistes, en voiture, se sont lancés un pari : faire une parodie. « Dans un premier temps, on l'a vraiment réalisé pour nos clients, histoire de leur montrer qu'on est toujours présent et qu'on souhaite garder du lien avec eux », explique-t-il.

Malgré tout, si c'est le ton de l'humour qui a été choisi dans ce clip vidéo « dédicacé à tous collègues des cafés, hôtels, restaurants, discothèques », le propriétaire du bar espère que les paroles de la chanson auront un écho auprès du gouvernement. « C'est fait de façon ironique et au second degré, mais bien évidemment qu'on a juste une seule envie, c'est de retrouver nos clients et travailler », confie Julien Pringault.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.