Rentrée scolaire : "Tous les manuels scolaires seront gratuits" pour les lycéens d'Île-de-France, annonce Valérie Pécresse

Rentrée scolaire : "Tous les manuels scolaires seront gratuits" pour les lycéens d'Île-de-France, annonce Valérie Pécresse
Valérie Pécresse, le 13 juin 2019 à Lieusaint (Seine-et-Marne).

, publié le lundi 02 septembre 2019 à 09h34

"J'ai fait de la question du pouvoir d'achat la priorité de la rentrée", a assuré lundi 2 septembre la présidente de la région Île-de-France sur BFMTV/RMC.

Après deux mois de vacances, 12,4 millions d'écoliers, collégiens et lycéens entament lundi 2 septembre dans la joie ou le stress une nouvelle année scolaire. Une rentrée notamment marquée par la réforme des lycées et l'abandon des séries (L, ES et S), remplacées par des enseignements de spécialités, qui demandent des aménagements spécifiques. 

Pour s'adapter à la réforme de Jean-Michel Blanquer, les élèves de Seconde et de Première vont donc avoir cette année de nouveaux manuels scolaires.

Mais pour les familles d'Île-de-France, ce changement n'aura pas d'impact sur le portefeuille. "La Région a décidé d'offrir tous les manuels gratuits aux élèves de Seconde et de Première", a annoncé lundi matin sur BFMTV/RMC la présidente de la région Valérie Pécresse. "La question du pouvoir d'achat est une question lancinante pour les Français et je ne voulais pas qu'ils aient à subir les 250/300 euros d'achat de manuels scolaires", a-t-elle justifié. "Tous les manuels scolaires seront gratuits", a-t-elle insisté, martelant avoir "fait de la question du pouvoir d'achat la priorité".



"100% numérique"
 
La présidente du mouvement Libres!, qui a quitté Les Républicains après la débâcle des élections européennes, annonce également qu'elle a proposé aux lycées qui le souhaitaient de passer au "100% numérique", "c'est à dire mettre les manuels sur tablettes et arrêter le papier". Selon elle, la moitié des établissements a saisi cette opportunité. "J'offre les tablettes et les ordinateurs à tous les élèves qui passent au 'tout numérique' mais également aux enseignants", a-t-elle précisé. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.