Rentrée : les annonces du gouvernement vont ravir des millions d'étudiants

Rentrée : les annonces du gouvernement vont ravir des millions d'étudiants©Pixabay (photo d'illustration)

publié le mercredi 25 août 2021 à 08h42

Dans les colonnes du Parisien, mercredi 25 août, Frédérique Vidal a martelé que la rentrée universitaire serait "normale". La ministre de l'Enseignement supérieur a détaillé le protocole sanitaire visant à permettre un retour en présentiel à 100%.

Environ 2,8 millions d'étudiants sont concernés par la rentrée dans le supérieur et à l'université la semaine prochaine.

Et après des mois de crise sanitaire avec, bien souvent, des cours à distance, la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé, dans Le Parisien, mercredi 25 août, le retour à 100% en présentiel. Frédérique Vidal a répété sa volonté que la rentrée soit "normale"."Le principe, c'est une rentrée en 100% présentiel, avec un protocole sanitaire devant permettre que cela se passe de la meilleure façon possible", précise-t-elle. 



Pas de pass sanitaire ni de distanciation physique 

Dans le détail, le pass sanitaire ne sera pas exigé pour aller à l'université, sauf pour les activités extra-scolaires, de nature culturelle, sportive ou festive. Il n'y aura pas non plus de jauge dans les amphithéâtres "pour exploiter au mieux la capacité maximale des salles". De fait, pas de distanciation physique, mais le maintien des gestes barrières, du port du masque, de l'aération accrue des salles et de leur nettoyage régulier. Et si, dans certains cas très particuliers, il y a trop d'étudiants, "les chefs d'établissement pourront dédoubler les salles, voire retransmettre le cours dans un autre amphithéâtre", précise la ministre. 

Le risque de clusters existe cependant bel et bien. Une procédure sera suivie, a expliqué Frédérique Vidal. L'assurance-maladie se mettra en alerte dès qu'il y a trois cas positifs dans une unité d'enseignement sur sept jours. Si la personne contaminée est vaccinée, elle ne devra pas s'isoler et pourra venir en cours. En revanche, dans le cas contraire, les cas positifs et cas contacts devront s'isoler sept jours et étudier à distance. 

Tout miser sur la vaccination 

"Aujourd'hui, 80% des étudiants ont reçu une dose de vaccin et 63% ont un schéma vaccinal complet. Mi-septembre, pour la rentrée universitaire, 80% des étudiants auront un schéma vaccinal complet. Offrir de la vaccination sur site permettra de terminer le processus", a encore développé la ministre de l'Enseignement supérieur. 

Des centres de vaccination seront mis sur pied dans les campus et si les sites sont trop petits, les étudiants pourront être redirigés vers des établissements à proximité. Une session de vaccination par semaine est prévue. Enfin, "il y aura des distributions gratuites [d'autotests] sur les campus. Le but : que chaque étudiant ou personnel qui a le moindre doute se surveille". 2,5 millions d'autotests au total ont été commandés. De quoi assurer une année scolaire la plus normale possible, espère la ministre. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.