Rendre la vaccination obligatoire contre le Covid-19 ? "Aucune porte n'est fermée", indique Emmanuel Macron

Rendre la vaccination obligatoire contre le Covid-19 ? "Aucune porte n'est fermée", indique Emmanuel Macron
Emmanuel Macron au Rwanda, le 27 mai 2021.

publié le vendredi 28 mai 2021 à 11h10

L'Académie de médecine a proposé mardi de rendre la vaccination obligatoire, une position qui ne fait pas l'unanimité.

Faut-il rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire ? Oui, a estimé mardi l'Académie de médecine. "'Obligation' n'est pas un gros mot quand il s'agit de vacciner contre la Covid-19", ont affirmé ces scientifiques qui jugent nécessaire la mesure pour parvenir à un taux de couverture vaccinale qui assurerait une immunité collective suffisante pour contrôler l'épidémie. 

En marge de son déplacement au Rwanda, le chef de l'Etat s'est montré plus partagé sur la question.

S'il avait affirmé le 24 novembre dernier qu'il "ne rendra pas la vaccination obligatoire", Emmanuel Macron a déclaré jeudi 27 mai qu'"aucune porte n'est fermée par essence". 



"La conviction qui est la nôtre depuis le début de la crise, c'est qu'il est plus efficace de miser sur la confiance et la conviction", a souligné le chef de l'Etat, tout en rappelant que l'exécutif avait, en début de mandat "rendu obligatoire plusieurs vaccins pour nos enfants, des vaccins qui étaient connus, pour essayer d'éradiquer complètement les maladies qui étaient concernées". Emmanuel Macron a toutefois précisé que pour ces derniers, il existait alors "un avis scientifique fort, et un avis éthique qui était aussi très fort".

La proposition de l'Académie de médecine ne fait par ailleurs pas l'unanimité chez les spécialistes. "Rendre un vaccin obligatoire pourrait être paradoxalement un frein à l'adhésion vaccinale", a ainsi jugé Benoît Elleboode, le patron de l'Agence régionale de Santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, sur France Bleu Gironde. "Vous savez comment sont les Français : il suffit de leur dire que quelque chose est obligatoire pour trouver qu'il y a quelque chose de louche derrière", a-t-il fait valoir.

Certains, à l'instar du professeur Eric Caumes, spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, estiment que la vaccination devrait être obligatoire pour certaines professions, à commencer par les soignants. "Ce serait bien qu'on donne l'exemple", a expliqué l'infectiologue sur BFMTV. "Nous les médecins par exemple on est vaccinés qu'à 80 % dans mon hôpital, ce n'est pas tout à fait normal ; les infirmières un peu plus de 50%, c'est franchement anormal", a-t-il ajouté.

Selon lui, après les personnels soignants, la vaccination obligatoire devrait concerner "tous les travailleurs dits 'de première ligne' les pompiers, les policiers, enseignants, les universitaires, etc.". Il espère toutefois que les Français iront d'eux-mêmes se faire vacciner et qu'il n'y aura pas besoin de recourir à une telle obligation. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.