Reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne : la demande surprenante d'un des voleurs présumés

Reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne : la demande surprenante d'un des voleurs présumés©Google Street View

, publié le samedi 07 juillet 2018 à 17h28

Mis en examen pour le vol du reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne, l'un des suspects a demandé jeudi sa remise en liberté, rapporte Ouest-France. La raison : il doit très prochainement se marier.

En avril dernier, le reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne était dérobé au musée Dobrée à Nantes.

Deux hommes soupçonnés du vol avaient été interpellés. Jeudi, l'un deux, placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Nantes, a fait une demande de remise en liberté pour une raison étonnante, rapporte Ouest-France. En effet, ce dernier doit se marier le 29 septembre prochain et des frais ont déjà été engagés. "Toute la famille doit venir d'Algérie. Il y a le traiteur, la salle ou encore le DJ... 10 000 € ont été engagés. Ce mariage est un projet sérieux", a expliqué son avocate.

En vain, puisque vendredi, la chambre de l'instruction de Rennes a refusé sa demande de remise en liberté. "Il y a un risque de concertation avec d'autres personnes", a estimé le juge. Mais le détenu n'a pas dit son dernier mot, il compte bien réitérer sa demande sous peu.



Pour rappel, le jeune homme, ainsi qu'un présumé complice, remis depuis en liberté sous surveillance électronique, avaient été arrêtés le 21 avril dernier. Ils sont soupçonnés d'avoir participé au vol du reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne. Si l'écrin, datant de 1514, avait été retrouvé une semaine après dans un bidon bleu enterré sur une plage de Saint-Nazaire, deux autres personnes sont toujours recherchées. "Quatre personnes étaient présentes sur la vidéosurveillance. Deux personnes sont toujours en fuite", a précisé l'avocate générale. Les deux suspects arrêtés continuent quant à eux de nier toute implication.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.