Religion : pour Raphaël Enthoven, le nouveau "Notre Père" est islamophobe

Religion : pour Raphaël Enthoven, le nouveau "Notre Père" est islamophobe
Raphaël Enthoven à Jouy-en-Josas, le 29 août 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 21 novembre 2017 à 22h20

VIDÉO - Pour le philisophe, l'église cherche à se démarquer de l'islam en changeant la traduction de la prière la plus répandue chez les chrétiens.

Exit "ne nous soumets pas à la tentation", qui pouvait laisser penser que les fidèles étaient poussés par leur dieu sur la pente glissante du péché. Place à "ne nous laisse pas entrer en tentation", qui érige plutôt leur créateur en protecteur bienveillant.

Dès le 3 décembre, la nouvelle traduction du "Notre père" résonnera dans les églises françaises. Mais déjà, cette nouvelle prière est au centre d'une polémique, alors que le philosophe Raphaël Enthoven l'accuse de véhiculer un "message subliminal" islamophobe.

Pour lui, si le mot "soumets" disparaît, c'est que l'Eglise veut "se prémunir contre toute suspicion de gémellité" avec l'islam qui, "dit-on, signifie soumission".



"Les paranoïaques de l'islamophobie qui passent leur temps à la traquer chez des républicains exemplaires feraient bien de tendre l'oreille pour une fois dans la bonne direction. Parce que ce qu'il se joue là sournoisement contre l'islam crève les tympans", a jugé l'animateur mardi dans son billet quotidien sur Europe 1.

LES ÉVÊQUES CONSTERNÉS

Adoptée par la Conférence des évêques (catholiques) comme par l'Eglise protestante unie (luthériens et réformés), la nouvelle traduction de la plus populaire des prières, enseignée par Jésus à ses apôtres selon le Nouveau Testament a été préparée de longue date. Elle existait dans sa version actuelle depuis 1966.

La chronique a consterné le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Mgr Olivier Ribadeau Dumas. "Raphaël Enthoven en théologien et liturge (personne chargée d'une liturgie, NDLR), c'est tout simplement triste et ridicule", a-t-il tweeté.

"Accuser les chrétiens de changer une phrase du +Notre Père+ par islamophobie... !! Mon pauvre @Enthoven_R, ça risque de ruiner toute votre crédibilité tant c'est absurde et grotesque", a estimé sur le même réseau social l'abbé Pierre-Hervé Grosjean, médiatique figure d'une "cathosphère" qui a réagi mardi en nombre sur ce sujet.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
696 commentaires - Religion : pour Raphaël Enthoven, le nouveau "Notre Père" est islamophobe
  • Notre pays fout le camp, bientôt il n'y aura que le coran.

  • Les chrétiens doivent ils, pour ne pas risquer d'être islamophobes, avoir l'aval des musulmans et de l'islam pour donner le sens qu'ils souhaitent à leurs prières liturgiques. Est ce qu'à l'inverse les musulmans pour ne pas paraître être christianophobes, doivent ils leur demander leur autorisation pour définir le sens de leurs prières ? C'est vraiment un raisonnement et une rhétorique de suspicion bien curieuse de "philosophes" qui se tripotent un peu trop le cerveau.

  • Moi, je n'ai jamais tutoyé les grandes personnes, c'était interdit à mon époque .Pour le notre père, c'est pareil.
    Nous devions prier soit en latin, soit en français (sous jean XXIII ) . Après vatican II , certaines paroles ont changé et le tutoiement était de rigueur . Je n'ai plus prié depuis. Alors maintenant , s'ils changent encore le texte, ça m'en frôle une sans toucher l'autre.

    Ah ah ah ... très drôle !

    De mon temps, c'est-à-dire à une époque où l'on apprenait le Français (ce qui permettait de le lire sans déformer les mots, en respectant la phonétique et la ponctuation, de l'écrire et de le comprendre) il n'y avait pas toutes les polémiques que l'on rencontre actuellement à propos de tout et de rien et cela présentait l'immense avantage que, tout le monde parlant et écrivant la même langue, chacun pouvait être compris de tous et inversement.
    C'est ainsi que le Notre Père, qui se récitait en Français et n'avait pas encore été trituré et retrituré par on ne sait trop qui, disait ainsi :
    "..... ne nous laissez pas succomber à la tentation et délivrez-nous du mal..."
    Il n'y était pas question pour Dieu d'exercer une quelconque tentation, cette dernière étant le fait du vilain méchant Satan ! Grrr...
    Cela dit, c'est un texte que je ne crois pas avoir eu l'occasion de réciter depuis ma première communion qui remonte à.......66 ans, excusez du peu. Mais je ne citerai pas Chirac pour autant !

  • Il n'est pas tout à fait net ce Enthoven, je crois même qu'il ne jouit plus de la plénitude de ses facultés mentales... tout ça provoqué par les abus de stupéfiants et des excès de jambes en l'air ...

  • Mais de quoi s occupe ce pseudo intellectuel .....si ce n ' est d ' essayer de jeter de l ' huile sur le feu
    Vraiment ce n 'est pas ce dont nous avons besoin en ces temps d ' intolérance .