Reims : une femme de 73 ans décède après 2h30 d'attente aux urgences

Reims : une femme de 73 ans décède après 2h30 d'attente aux urgences
Le service des urgences de Nantes, le 16 mars 2017.

, publié le jeudi 08 mars 2018 à 18h01

Son fils envisage de porter plainte contre l'hôpital.

Une septuagénaire est décédée mardi 6 mars au service des urgences de l'hôpital de Reims, où elle avait été admise 2 heures 30 auparavant, les jambes marbrées. Elle a fait une crise cardiaque qui lui a été fatale vers 18h30. Les urgentistes lui ont tenté de la réanimer en vain.



"Cette attente lui a peut-être été fatale, je regrette qu'elle ait tant attendu", déplore son fils dans L'Union. Il envisagerait de porter plainte selon France 3 Grand Est.

"Des urgences vitales en même temps"

"Les délais d'attente se sont dangereusement allongés depuis un an [...] Plus ça va et plus ça devient problématique : tout cela au détriment de la santé du patient qui se retrouve pris en otage", dénoncent des ambulanciers. 

Ce drame est une illustration des conditions de travail, estiment des médecins du CHU qui dénoncent un manque de moyens depuis plusieurs semaines.

"Il y a eu, malheureusement, quatre urgences vitales à traiter en même temps que la septuagénaire", se défend le CHU dans un communiqué, ajoutant "qu'à son arrivée, les données cliniques de la patiente autorisaient de différer sa prise en charge compte tenu du volume et de l'intensité de l'activité du service à ce moment-là".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.