Règles sanitaires : ce qui change pour les sportifs amateurs

Règles sanitaires : ce qui change pour les sportifs amateurs ©Panoramic

publié le dimanche 11 avril 2021 à 10h39

Il est désormais possible de pratiquer une activité physique dans une structure, en plein air, dans un rayon de 30 km de son domicile. 

Les sportifs amateurs peuvent désormais se rendre dans un établissement de plein air (ERP de type PA) à 30 km de leur domicile - au sein de leur département ou dans un département limitrophe - afin d'y pratiquer une activité physique. Comme le rapporte franceinfo, les établissements concernés sont les stades, les courts de tennis découverts et les piscines découvertes.


Cette règle a été assouplie par le gouvernement jeudi 8 avril, afin de permettre notamment aux licenciés de rejoindre leur club de sport.

Depuis le reconfinement, la pratique sportive était limitée à un rayon de 10 km. Les gestes barrières devront toutefois être respectés, l'activité doit obligatoirement être pratiquée en extérieur et sans contact entre les participants. Les jeux de contacts et collectifs restent interdits. Les participants doivent conserver une distance de deux mètres. Une mesure qui devrait permettre aux clubs amateurs de se réinventer en proposant des activités de plein air à leurs adhérents. 

Pas de changement pour la pratique individuelle

Le sport en intérieur reste proscrit pour les amateurs. La pratique en salle est interdite depuis le 20 janvier, sauf prescription médicale. Pas de changement en revanche pour la pratique sportive individuelle dans l'espace public, comme la ville, les plages ou la montagne. Elle ne doit pas se faire dans un rayon de plus de 10 km par rapport à votre domicile. Cette mesure concerne par exemple les joggeurs et les cyclistes. En cas de contrôle, un justificatif de domicile sera exigé. Au-delà de 19 heures, en raison du couvre-feu, il est interdit de pratiquer du sport en extérieur. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.