Régionales : un sondage remet en cause l'utilité des Républicains, tiraillés entre LREM et le RN

Régionales : un sondage remet en cause l'utilité des Républicains, tiraillés entre LREM et le RN©Panoramic

publié le dimanche 16 mai 2021 à 11h15

D'après un sondage Ipsos/Sopra Steria pour Le Parisien - Aujourd'hui en France et franceinfo, seuls 35% des Français estiment que Les Républicains est un "parti politique utile". Une majorité d'entre eux (51%) pense d'ailleurs que ses idées sont proches de celles de La République en marche. 

Les Républicains sont-ils voués à disparaître du paysage politique français ? Une récente étude semble pour le moins semer quelque peu le doute. Un sondage Ipsos/Sopra Steria pour Le Parisien - Aujourd'hui en France et franceinfo, dévoilé dimanche 16 mai, a mis en exergue un vrai problème de positionnement pour Les Républicains, dont l'utilité sur l'échiquier politique semble être questionnée.

Selon cette enquête, à peine plus d'un tiers des personnes interrogées (35%) pensent en effet que LR est un "parti politique utile", ayant un "positionnement politique spécifique par rapport à LREM et au RN". Ils sont au final 64 % de sondés à estimer que le parti de la droite traditionnelle pourrait rallier soit le parti de la majorité présidentielle soit celui de Marine Le Pen, tant les idées de ses dirigeants tendent à se rapprocher de l'une de ces deux formations politiques.



Une courte majorité (51%) des personnes interrogées estime que les idées du parti de droite sont proches de celles défendues par La République en marche. Cela va même plus loin si l'on s'intéresse à l'avis des sympathisants LR, qui sont 58% à estimer que leur formation politique défend des idées proches de celles de LREM (une opinion partagée par 78% des sympathisants du parti de la majorité présidentielle). 41% des sondés pointent aussi du doigt une proximité entre LR et le Rassemblement national. 

Une majorité favorable à une alliance LR-LREM pour les régionales 

Se pose, également, la question d'alliances en vue du scrutin régional, alors que Renaud Muselier, candidat initialement investi par LR en Provence-Alpes-Côte d'Azur, a suscité le courroux de son parti en décidant de tendre la main à La République en marche. L'enquête révèle que 52% des Français seraient favorables à une alliance entre LR et LREM afin de faire barrage au RN. En revanche, ils ne seraient qu'une minorité (31%) à accepter que Les Républicains et le Rassemblement national s'allient pour éviter une victoire de la gauche. À noter que ce sondage a été mené sur Internet, auprès d'un échantillon (de 985 personnes) représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.