Réforme des retraites : faut-il s'attendre à une pénurie de billets ?

Réforme des retraites : faut-il s'attendre à une pénurie de billets ?
(Photo d'illustration)
A lire aussi

, publié le samedi 11 janvier 2020 à 11h56

La CGT de la Banque de France appelle à bloquer à partir de lundi deux centres de gestion des billets en Île-de-France et dans les Hauts de France, qui traitent plus du quart des billets du pays.

La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit ce samedi 11 janvier avec de nouvelles manifestations à travers le pays, en ce 38e jour de grève. Si la CFDT veut négocier avec l'exécutif, notamment sur l'âge pivot, la CGT réclame le retrait pur et simple de la réforme et multiplie les actions.



La CGT Banque de France a notamment annoncé vendredi le dépôt d'un préavis de grève "reconductible bloquante" à partir de lundi dans deux centres de gestion de billets. Il concerne un site à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) et un autre à Sainghin-en-Mélantois (Nord). Leur blocage pourrait perturber l'approvisionnement des distributeurs automatiques des billets, prévient le syndicat.




Ces deux sites traitent plus du quart des billets du pays. Ils font partie du réseau de caisses de la Banque de France, grâce auquel elle assure l'entretien des pièces et des billets et gère leur bonne circulation.

"Les deux sites (...) font partie du réseau des 37 sites fiduciaires de la Banque de France assurant la gestion de la circulation des billets et des pièces (...) Les mesures nécessaires ont été prises pour assurer leur continuité de fonctionnement", a réagi l'institution en fin de journée auprès de l'AFP. "Plus globalement, les dispositions nécessaires sont prises avec les établissements bancaires et les transporteurs de fonds pour éviter toute pénurie de cash", a assuré la Banque de France.

La CGT indique aussi réfléchir à une extension du mouvement ailleurs en France.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.