Reconfinement : un taux d'incidence à 400 scellera-t-il le sort de l'Ile-de-France ?

Reconfinement : un taux d'incidence à 400 scellera-t-il le sort de l'Ile-de-France ?
Photo d'illustration.

, publié le lundi 15 mars 2021 à 11h48

Invité sur la plateforme Twitch dimanche soir, Jean Castex a indiqué que l'Ile-de-France n'avait pas été reconfinée car le taux d'incidence n'y atteignait pas 400 pour 100 000 habitants. Doit-on y voir un seuil fixé par le Premier ministre ?

"On a démarré (le confinement le week-end) dans ces départements, quand le taux d'incidence était à 400 pour 100.000 habitants.

Il est encore en dessous" en Île-de-France, a déclaré dimanche 14 mars sur la plateforme Twitch le Premier ministre Jean Castex, invité de Samuel Etienne. "Tant que ce chiffre n'est pas atteint, on ne peut pas prendre les mêmes mesures" que dans les Alpes-Maritimes ou le Nord, confinés le week-end pour réduire la circulation du Covid-19. Le taux d'incidence correspond au nombre de cas positifs sur sept jours pour 100 000 habitants.



Doit-on dès lors s'attendre à un reconfinement de la région parisienne si le seuil des 400 cas positifs pour 100 000 habitants était dépassé ?  "Rien de neuf sur le taux d'incidence de 400. Un taux d'incidence de 400 correspond toujours à une circulation presque deux fois supérieure à la moyenne. C'est donc un point de vigilance très fort, mais il ne s'agit pas d'un seuil de confinement, tous les autres indicateurs sont pris en compte : occupation des lits de réas, entrées hospitalières, etc", a déclaré à LCI une source gouvernementale, après l'intervention du Premier ministre.

Le taux de 400 dépassés dans plusieurs départements 

Quoi qu'il en soit, les chiffres risquent d'être observés de très près après cette déclaration de Jean Castex. Dans la région, selon les données de Covidtracker, le taux d'incidence atteint 391. Et plusieurs départements ont dépassé ce seuil des 400 cas positifs pour 100 000 habitants. C'est le cas dans le Val d'Oise (440), la Seine-Saine-Denis (487), le Val-de-Marne (428), la Seine-et-Marne (401). A Paris, le taux s'élève à 380. Pour rappel, en France, il s'établit à 238.

Décision au prochain conseil de défense ?

Confiné ou non l'Ile-de-France, alors que la pression hospitalière nécessite des transferts de patients dans des hôpitaux en région, la décision pourrait ait être prise mercredi lors du conseil de défense. "Chaque jour qui passe est un jour de gagné, mais s'il est nécessaire, comme on l'a fait ailleurs, comme on l'a fait avant, nous procèderons (au confinement)", a fait savoir Jean Castex, toujours sur Twitch. Il a aussi précisé que "la grosse difficulté pour l'Île-de-France c'est qu'on ne peut pas prendre un département isolement parce qu'il y a beaucoup de flux (...) on est obligé de considérer l'Île-de-France globalement".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.