Reconfinement : si le couvre-feu ne fonctionne pas, "on prendra des mesures supplémentaires", prévient Olivier Véran

Reconfinement : si le couvre-feu ne fonctionne pas, "on prendra des mesures supplémentaires", prévient Olivier Véran
Le ministre de la Santé Olivier Véran sur le plateau de TF1, le 21 janvier 2021.

publié le dimanche 24 janvier 2021 à 08h30

Le gouvernement doit être fixé "la semaine prochaine" sur les effets du couvre-feu, a indiqué le ministre de la Santé. Si la situation épidémique ne s'améliore pas, il y aura "des mesures supplémentaires (...) qui s'appellent le confinement", a-t-il ajouté.

Alors que l'épidémie de Covid-19 ne ralentit pas en France et que la circulation des variants du virus inquiète les autorités, le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu que si le couvre-feu ne fonctionnait pas, le gouvernement "prendra des mesures supplémentaires" avant "le mois de mars". 



Dans un entretien avec les lecteurs du Parisien, publié samedi 23 janvier, le ministre a souligné qu'"aujourd'hui, notre pays connaît une forte tension épidémique avec plus d'admissions à l'hôpital que de sorties.

Ça a malheureusement un air de déjà-vu". "Il faut que le couvre-feu fonctionne, qu'on parvienne à tenir bon face au variant et à gagner du temps. Dans le meilleur des scénarios, on arrivera à faire baisser la pression épidémique. Si ce n'est pas le cas, on n'attendra pas le mois de mars pour agir (...) on n'attendra pas qu'une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures", a-t-il poursuivi.


"On suit au jour le jour l'évolution des effets du couvre-feu. (...) J'attends d'abord d'être fixé sur les effets du couvre-feu. On le sera la semaine prochaine", a indiqué Olivier Véran. "Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. Et cela s'appelle le confinement", a prévenu le ministre. "Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme. On le fera si on n'a pas le choix. Celui qu'on a instauré en octobre a été efficace. Mais je peux vous dire qu'il n'y a pas de plan caché, ni de scénario pré-écrit", a-t-il ajouté.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.