Reconfinement : quels déplacements seront autorisés ?

Reconfinement : quels déplacements seront autorisés ?©Panoramic

, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 19h00

Après l'annonce du reconfinement par Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex, dans une allocation très attendue, a expliqué quels déplacements étaient autorisés.

Alors que le président de la République a annoncé un reconfinement pour 4 semaines minimum à compter de ce jeudi 29 octobre à minuit, le Premier ministre prenait la parole pour détailler les mesures prises en ce sens. L'alarmante situation sanitaire a poussé l'exécutif à agir cinq mois et demi après la fin du premier confinement de mars à mai dernier.

Le nombre de cas explose et les hôpitaux affichent des taux de saturation de plus en plus inquiétants alors que près de 36.000 décès sont à déplorer. A l'instar de la première vague, les déplacements seront donc de nouveau très limités. Les Français pourront sortir de chez eux dans certains cas très précis uniquement.


Des autorisations similaires au premier confinement

«Il sera possible de faire ses courses alimentaires, de se rendre ou de revenir du travail si l'activité professionnelle n'est pas possible en télétravail, de sortir pour des motifs médicaux ou familiaux impérieux, comme l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires, pour une convocation judiciaire ou administrative, pour une participation aux missions d'intérêt général comme les maraudes, pour faire de l'activité physique, sortir son animal de compagnie ou prendre l'air dans un rayon d'un kilomètres autour du domicile pour une heure maximum», a notamment énuméré Jean Castex.

Il a également fourni d'autres précisions. A l'inverse de la première vague, les parcs, jardins, forêts et plages resteront accessibles. Les écoles étant ouvertes, il sera autorisé d'accompagner ou d'aller chercher ses enfants à l'école, tout comme il sera possible de se rendre dans un service public et d'aller à la poste ou la banque. Les lieux de culte resteront également accessibles mais les cérémonies interdites.

Deux attestations différentes

Néanmoins, pour tous ces déplacements, comme ce fut déjà le cas lors du premier confinement, il faudra remplir une attestation pour justifier de la nécessité de quitter son logement. Celle-ci est d'ores et déjà disponible sur le site du gouvernement ou dans l'application TousAntiCovid. En plus, il faudra présenter une seconde attestation « délivrée par l'employeur ou l'établissement scolaire » qui s'adresse aux travailleurs et aux parents d'élèves. Celle-ci est de nature permanente contrairement à la première qui doit être mise à jour à chaque nouveau déplacement. Elles sont disponibles pour ceux qui ont besoin de se déplacer après minuit et téléchargeables ici. En cas de manquement, une amende forfaitaire de 135 euros est prévue.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.