Reconfinement : pourra-t-on voyager à Noël ?

Reconfinement : pourra-t-on voyager à Noël ?
(Photo d'illustration)

, publié le vendredi 06 novembre 2020 à 11h12

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari ne veut pas s'avancer s'avancer sur les vacances de Noël. "A partir du moment où on déconfine, on augmentera l'offre de transport", a-t-il seulement indiqué vendredi sur Franceinfo



Reconfinés au moins jusqu'au 1er décembre pour faire face à la deuxième vague de Covid-19, les Français pourront-ils retrouver leur famille pour Noël ? Si le ministre de la Santé Olivier Véran a prévenu la semaine dernière que la période des fêtes ne serait "pas normale" avec des réunions sans doute en plus petit comité, la question se pose également de savoir si le confinement sera levé et les déplacements autorisés. 

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari ne s'est pas avancé vendredi 6 novembre sur les vacances de Noël, indiquant que l'offre de transport serait renforcée lors d'un déconfinement qui pourrait n'avoir lieu qu'en... janvier. "A partir du moment où on déconfine, on augmentera l'offre de transport", a-t-il dit sur Franceinfo, interrogé sur une reprise du trafic ferroviaire à l'approche des fêtes. 

Face à la baisse du trafic lié au reconfinement, la SNCF a en effet réduit drastiquement son offre depuis mercredi. "Le trafic il baisse maintenant, au regard du confinement maintenant, et il est évident que si après le 15 décembre, ou le 15 janvier, ou à une date qui sera définie pour le nouveau déconfinement", ce "nouveau déconfinement sera accompagné d'une reprise de trafic", a-t-il ajouté, évoquant "le principe de précaution".

"Je ne présage pas du tout de ce que sera la situation après le 15 décembre, à l'occasion des fêtes de Noël et après", a souligné Jean-Baptiste Djebbari. "De toute façon, les billets de train, les billets d'avion que vous achetez aujourd'hui sont remboursables et échangeables sans frais", a-t-il noté.

"Les Français, ils attendent, et je pense qu'ils attendront pour les vacances de Noël comme pour les vacances d'été", a-t-il relevé, rappelant que les gens avaient alors majoritairement acheté leurs billets au dernier moment.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.