RECIT. Comment le meurtre de Mireille Knoll a été érigé en symbole politique à peine l'enquête débutée

RECIT. Comment le meurtre de Mireille Knoll a été érigé en symbole politique à peine l'enquête débutée©AFP / FRANCEINFO

franceinfo, publié le samedi 31 mars 2018 à 11h02

Dans le vaste cimetière battu par le vent et la pluie, un petit groupe attend. Mireille Knoll, 85 ans, doit être inhumée à Bagneux (Hauts-de-Seine) ce mercredi 28 mars en début d'après-midi. Ses proches pleurent une mère, une grand-mère et une amie. Mais aussi une femme de confession juive, tuée dans son appartement parisien cinq jours plus tôt. Cet événement a transformé le drame familial en affaire d'Etat. Le président de la République en personne, kippa sur la tête, se fraie un passage pour venir manifester son soutien aux fils de la défunte. Un invité de marque pour cette cérémonie privée qui se déroule à l'abri du regard des médias, massés à l'extérieur.  

Le matin même, le chef de l'Etat s'est recueilli devant un autre cercueil. Celui du colonel Arnaud…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.