Raquel Garrido compare la répression en France et au Venezuela et fait polémique

Raquel Garrido compare la répression en France et au Venezuela et fait polémique©Le Huff Post

, publié le mercredi 01 mai 2019 à 13h45

Le Venezuela cher à Jean-Luc Mélenchon et La France insoumise est au cœur d'une polémique déclenchée par son ancienne porte-parole Raquel Garrido devenue chroniqueuse TV.

La répression au Venezuela est de plus en plus violente. Les images d'une voiture blindée de la garde nationale loyale au président Nicolas Maduro roulant sur les manifestants partisans du président autoproclamé Juan Guaido ont fait le tour du monde mardi 30 avril.



Raquel Garrido, ancienne porte-parole du leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, a cru bon d'ironiser avec un parallèle sur la répression des contestataires du régime de Maduro et celle en France incarnée par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Peu avant une heure du matin le 1er mai, jour de manifestations des syndicats et des "gilets jaunes" dans tout le pays, l'avocate a écrit sur Twitter :



De nombreux internautes ont été choqués par cette comparaison, lui répondant par les mots "ignoble", "immonde" ou "indécent", rapporte Le Parisien. Mercredi matin, la chroniqueuse dans l'émission de Thierry Ardisson "Les Terriens" sur C8 a répondu à ces messages d'indignation par ce tweet :



Jean-Luc Mélenchon n'a pas réagi à la polémique déclenchée par la militante La France insoumise. Ses derniers propos sur le Venezuela sont un soutien à Nicolas Maduro alors que Raquel Garrido, compagne du député LFI Alexis Corbière, assure ce midi sur Twitter encore ne pas soutenir du tout le président contesté.



Deux sons de cloche différents. A la France insoumise, le Venezuela n'a pas fini de faire parler et jaser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.