Radouane Lakdim avait été convoqué par la DGSI pour être entendu prochainement

Radouane Lakdim avait été convoqué par la DGSI pour être entendu prochainement
Le siège de la DGSI, à Levallois-Perret.

Orange avec AFP, publié le mardi 27 mars 2018 à 08h24

Le terroriste de l'Aude était suivi depuis 2014 par les services de renseignements, qui avaient décidé de le rencontrer, révèle RTL.



Une lettre de convocation avait été envoyée à Radouane Lakdim pour que les agents de la DGSI puissent l'évaluer de visu, affirme la radio mardi 27 mars.

Le jihadiste qui a assassiné quatre personnes dans l'Aude le 23 mars dans des attaques jihadistes, faisait toujours l'objet d'un "suivi effectif" par les services de renseignement en mars, avait déjà indiqué le procureur de Paris, François Molins.

Suivi de près depuis 2014

Fiché "S" (pour "sûreté de l'Etat") depuis 2014, Lakdim était inscrit "depuis novembre 2015 au Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) en raison de ses liens supposés avec la mouvance salafiste locale", a précisé le procureur de Paris.

"Il faisait l'objet de la part des services de renseignement d'un suivi effectif toujours en cours en mars 2018, mais qui n'avait pas permis, je le répète, de mettre en évidence des signes précurseurs d'un passage à l'acte, ni des velléités de départ sur la zone irako-syrienne", a ajouté le procureur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
166 commentaires - Radouane Lakdim avait été convoqué par la DGSI pour être entendu prochainement
  • la meilleure facon de suivre quelqu'un c'est de l'empecher de se deplacer ! donc fiches s en camp d'internement et renvoi dans leurs chers pays pour les etrangers ,je sais cela ressemble a du facisme .mais si l'on avait fait cela aujourdh'ui il n'y aurait pas de familles en deuil

  • Tout hommage ne sert à rien si le gouvernement ne fait rien pour éradiquer les salafistes , la seule chose pour respecter les nombreuses innocentes victimes serait d' anéantir ces sous hommes , ceux qui les aident et pensent comme eux . Ce serait la seule manière de montrer que nos politiciens nous protègent , mais nous en sommes malheureusement bien loin avec toutes ces lois qui les protègent car plus adaptées à la situation actuelle .

  • Vous allez arrêter de nous bassiner avec ce crapule....La peine de mort au lieu de faire des cérémonies aux invalides,à Carcassonne. ..dans 5 jours plus aucun homme politique n'en parlera ,la page sera tournée....vers leurs affaires ....n'est ce pas Macron

  • Pas tant de déclarations à posteriori, ...... on l'a loupé à priori, ....... c'est tout .......

  • comme par hasard et sa femme aussi certainement