Radicalisation : une vingtaine de personnes écartées de la police depuis 2015

Radicalisation : une vingtaine de personnes écartées de la police depuis 2015
Des policiers à Paris, le 20 août 2019.

publié le lundi 07 octobre 2019 à 09h05

La loi sur le renseignement, à la fin de l'année, pourrait permettre de renforcer les contrôles en cours de carrière.

Une vingtaine de personnes ont été mises à l'écart de la police depuis 2015 pour cause de radicalisation, rapporte lundi 7 octobre franceinfo, qui cite des chiffres du ministère de l'Intérieur.


"Le problème, ce n'est pas au moment de l'embauche, indique un membre du cabinet de Christophe Castaner. Là, les procédures son efficaces. Personne ne passe à travers les mailles du filet. Mais c'est au cours de la carrière des personnels qu'il faudra améliorer les contrôles."


Et les changements pourraient arriver rapidement, si l'on en croit l'Élysée, qui évoque, selon franceinfo, la future loi sur le renseignement que doit présenter à la fin de l'année le ministre de l'Intérieur. "Cette loi pourra prévoir des choses en la matière", indique un conseiller. Il précise d'ailleurs qu'un suivi renforcé ne concernerait pas uniquement les policiers, mais tous les agents des services publics et des collectivités.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.